DR

A l'approche de la fin du contrat entre TF1 et Canal + concernant la distribution exclusive de LCI par CanalSat, Le Figaro révèle que la Une pourrait privilégier la piste de la TNT gratuite.

A l'aube de la fin du contrat entre TF1 et Canal + concernant la distribution exclusive de LCI par CanalSat, Le Figaro révèle que la Une pourrait privilégier la piste de la TNT gratuite. Chaque année, Canal + débourse 15 millions d'euros pour diffuser LCI en exclusivité sur son réseau CanalSat. Jugeant que "l'info est gratuite" aujourd'hui, Bertrand Meheut, PDG de Canal +, profite de la renégociation de ce contrat pour ramener sa participation au financement de LCI à minima. Selon Le Figaro de ce samedi, celle-ci pourrait ainsi tomber à 2 millions d'euros par an, créant un manque à gagner considérable pour la chaîne d'information. Pour équilibrer les comptes de LCI, deux pistes sont donc explorées par TF1 : une diffusion non exclusive par tous les opérateurs (permettant de gagner en visibilité et en recettes publicitaires) et un basculement sur la TNT gratuite. C'est vers cette dernière option que l'on semble se diriger, puisque Le Figaro explique désormais que la Une a "commencé à consulter discrètement les pouvoirs publics afin de savoir dans quelles conditions cette mutation serait possible". TF1 souhaite en effet préserver ses canaux bonus et modifier la convention de LCI, qui passerait de chaîne payante à gratuite. En plein bras de fer entre TF1, M6 et Canal + au sujet de la TNT, la question est évidemment épineuse pour le CSA. Sauf si, comme l'indiquent nos confrères, TF1 accepte de "calmer son opposition à l'arrivée de nouveaux concurrents" en échange de cette faveur... Quand bien même elle arriverait sur la TNT gratuite, LCI aurait encore une bataille à livrer : s'imposer face à BFM TV et i>télé pour attirer les annonceurs. Plus de vingt millions d'euros de recettes seraient nécessaires.