DR
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
DR
DR
DR Twitter
KCS
KCS
KCS
KCS
KCS
KCS
KCS
KCS
DR
DR
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca

PHOTOS - Johnny Depp : son incroyable évolution capillaire

Johnny Depp et Winona Ryder début des années 90

Johnny Depp aux Golden Globes en 2005

Johnny Depp en 2005

Johnny Depp en 2008

Johnny Depp en 2009

Johnny Depp et Vanessa Paradis au Festival de Cannes en 2010

Johnny Depp et Kate Moss aux Golden Globes en 1995

Johnny Depp en 2008

Johnny Depp en 2006

Johnny Depp aujourd'hui

Johnny Depp en Décembre 2010, toujours avec son chapeau

Johnny Depp en Décembre 2010, toujours avec son chapeau

Johnny Depp aux Golden Globes en 2011

Johnny Depp en 2011, toujours avec son chapeau

Johnny Depp et Amber Heard fin 2011

Johnny Depp début 2013

Johnny Depp en 2013

Johnny Depp en 2013

Johnny Depp époque 21 Jump Street dans les années 1980

Johnny Depp époque Cry Baby en 1990

Johnny Depp et Winona Ryder début des années 90

Johnny Depp et Kate Moss en 1995

Johnny Depp en 2000

Johnny Depp en 2001

Johnny Depp en 2001

Johnny Depp en 2001

Johnny Depp au Festival de Deauville en 2001

Johnny Depp en 2003

Johnny Depp en 2003

Acteur magistral aux films cultes, mais aussi réalisateur, producteur et ex-sex-symbol, Johnny Depp est connu pour son goût de la métamorphose et sa totale implication physique pour incarner au mieux ses personnages.Adepte des changements de look, Johnny Depp n'en est pas à son premier essai, mais quand l'acteur s'essaie au blond, on frôle le faux pas de trop.Retour en images sur les changements capillaires de la star hollywoodienne.Le public découvre la gueule d'ange de l'acteur dans les années 80 et sa mèche de gentil rebelle le hisse vite sur un piédestal d'idole pour adolescentes. Jeune et innocent, Johnny est en phase avec son fan club : un garçonnet mignon à la coupe proprette. Mais de mèche rebelle à look rebelle il n'y a qu'un pas. Las de son image de joli cœur, Johnny adopte le look des années 90, le grunge : cheveux longs, cheveux sales. Cette longueur deviendra vite la signature de l'acteur, plus ou moins longs, plus ou moins blonds, plus ou moins méchés, plus ou moins accessoirisés, plus ou moins lisses mais de plus en plus sexy.Et quand l'acteur aborde sa crise de la quarantaine, il opte pour un changement radical, coupe courte et brun naturel, mais très vite revient à ses premières amours, les bouclettes en plus.Depuis son cœur balance entre le carré plongeant ou la frange ou encore la blondeur de surfeur, mais c'est toujours avec un chapeau et des lunettes bleues que l'acteur signe ses sorties sur tapis rouges.Et quand aujourd'hui, l'acteur passe au blond vulgaire, c'est carrément raté. Avec ce désastre capillaire jaune poussin, serait-ce le faux-pas de trop ?MC