DR

Si les projections presse du Dark Knight Rises ont laissé les critiques sans voix, on en sait désormais un peu plus sur l'empreinte vocale du grand méchant du film : Bane. Tom Hardy, l'acteur qui joue la nemesis de Batman, a ainsi révélé où il était allé chercher cette voix grave, rugueuse et menaçante qui fait vibrer les salles de cinéma et les premiers spectateurs. Son modèle, donc : Bartley Gorman, mastar irlandais qui fut pendant des années champion de pugilat en Angleterre et en Irlande, invaincu pendant 25 ans. Le "King of the gypsies" - comme on le surnommait - fut un dur à cuire qui a fasciné le cinéaste Shane Meadows (responsable de ce documentaire et un temps parti pour réaliser un biopic) et passe désormais à la postérité en inspirant le terroriste qui menace Batman. "Le choix de l'accent explique Hardy, vient de Bartley Gorman, un pugiliste (...). Son accent est très particulier, c'était un accent gipsy. C'est pour ça qu'on a du mal à le comprendre. Mais une fois qu'on est dedans, on capte tout. J'espère". Hardy fait vraisemblablement référence aux critiques qui avaient suivi le lancement de la première bande-annonce : en salle, la voix de Bane s'était révélée inaudible à cause du masque et, sans doute, de l'accent...Ironie de l'histoire (ou savant exercice de récupération marketing), cette révélation sur les influences de Bane intervient au moment où une polémique vient de naître aux US puisque certains éditorialistes comparent le terroriste de The Dark Knight Rises au candidat républicain Mitt Romney - comparaison qui a fortement déplu au créateur de Bane, Chuck Dixon. Mais c'est une autre histoire.