DR

Terminator 3000 verra-t-il le jour ?En début de week-end, la société Hannover House annonçait la mise en chantier d’un nouveau Terminator. En l’occurrence, un film d’animation, Terminator 3000. Moins de quarante-huit heures plus tard, il est déjà en rade. Pour une raison très simple : ils ne détiennent pas les droits d’utilisation du personnage, acquis par Pacificor, après le semi-bide de Terminator : renaissance. Hannover House mentionnait dans son communiqué qu’ils espéraient que les nouveaux propriétaire les autorisent à faire leur film. La réponse n’a pas tardé : aux premiers échos sur le net de Terminator 3000, Pacificor leur a demandé d’y renoncer illico sous peine de poursuites. Eric Parkinson, le patron d’Hannover House a rapidement fait marche arrière, clamant que leur annonce avait été prématurée. Mais l’affaire n’est peut-être pas si simple : le tout premier possesseur des droits, Hemdale, avait cédé la licence à Carolco - avant donc que celle-ci ne la vende à Pacificor- sans y inclure à l’époque ce qui touchait à l’animation. Parkinson, un temps employé d’Hemdale jure avoir acquis cette partie dans son indemnité de départ. Cet imbroglio juridique se règlera probablement par une histoire de gros sous… Mais en attendant, Terminator 3000 est ensablé.Terminator : les droits de la série de nouveau en venteTerminator : les droits de la saga vendus au rabais