DR

C’est un peu tordu, mais une fois qu’on l’a vu…

Mise à jour du 5 novembre 2020 : Split, de M. Night Shyamalan, reviendra ce soir sur TMC. Maintenant que sa suite, Glass est sortie, son lien avec Incassable n'est plus vraiment un spoiler, mais en 2017, au moment où il arrivait sur grand écran, on préférait prendre des pincettes. Notez que le verre brisé des posters a été repris pour la fin de la trilogie, qui bouclait ainsi la boucle :

Glass affiche française
The Walt Disney Company France
Incassable, Split, Glass : Bienvenue dans le "Shyamalan Universe"

Article du 23 février 2017 : Attention, SPOILERS ! Comme son titre l’indique, cet article parle ouvertement de Split. Et de son "twist". Le montage photo ci-dessus ne dévoile rien, par contre, celui en bas de l’article est beaucoup plus clair…

Vous avez vu le dernier film de M. Night Shyamalan ? Nous pouvons donc parler de sa fin inattendue : une fois la "Bête" révélée, on comprend que Kevin-Patricia-Hedwig-etc. -tous incarnés par James McAvoy- est en fait un surhomme. Un super-héros qui s’inscrit dans le même univers que David Dunn (Bruce Willis) dans Incassable. Le but du réalisateur est clair : développer son "Shyamalan Universe" à la manière de Marvel et réunir ces deux personnages dans Incassable 2/Split 2 (qui aura sans doute un autre titre).

Le prochain film de M. Night Shyamalan sera Incassable 2

Le metteur en scène est malin et a construit Split de façon labyrinthique en glissant ici et là des références à Incassable, si bien que son film évoque son aîné sans jamais le citer ouvertement. Jusqu’à l’apparition de Bruce Willis, qui vient confirmer que les deux films sont officiellement liés. Universal a joué avec cette idée dès la promotion du film en proposant par exemple une affiche montrant du verre brisée. Un symbole du dédoublement de personnalité du héros joué par James McAvoy ? A première vue, oui, mais pas seulement. Quand on colle l’affiche à côté de celle d’Incassable, elle prend un nouveau sens.

DR

Split : M. Night Shyamalan confirme son come-back

Ce clin d’œil visuel fonctionne aussi bien sur le poster original que dans ses versions internationales -en français par exemple- ce qui laisse penser qu’Universal a donné des consignes afin que la brisure du verre puisse relier les deux visuels. Une excellente idée, qui ne "spoile" pas à proprement parler, mais relie effectivement les deux univers imaginés par Shyamalan.

 
DR

M. Night Shyamalan détient les droits des suites de tous ses films "au cas où"

Bande-annonce de Split :

 
Glass : Du grand Shyamalan [Critique]