Florence Foresti, Roger Carel, Alexandre Astier, Elie Semoun... : Qui est qui dans Asterix - Le Domaine des Dieux 3D ?
SND
Le doublage d'Asterix
SND
Roger Carel / Astérix
SND
Guillaume Briat / Obélix
SND
Alain Chabat / Prospectus
SND
Alexandre Astier / Oursenplus
SND
Florence Foresti / Bonemine
SND
Laurent Lafite / l'esclave numide
SND
Elie Semoun / Cubitus
SND
Serge Papagalli / Abraracourcix
SND
Lorant Deutsch / Anglaigus
SND
Lionnel Astier / Cetautomatix
SND
Géraldine Nakache / Dulcia
SND
Artus de Penguern / Petiminus
SND
Florence Foresti, Roger Carel, Alexandre Astier, Elie Semoun... : Qui est qui dans Asterix - Le Domaine des Dieux 3D ?
Le doublage d'Asterix
Roger Carel / Astérix
Guillaume Briat / Obélix
Alain Chabat / Prospectus
Alexandre Astier / Oursenplus
Florence Foresti / Bonemine
Laurent Lafite / l'esclave numide
Elie Semoun / Cubitus
Serge Papagalli / Abraracourcix
Lorant Deutsch / Anglaigus
Lionnel Astier / Cetautomatix
Géraldine Nakache / Dulcia
Artus de Penguern / Petiminus

Le doublage d'Asterix

Alexandre Astier et Goscinny et Uderzo étaient forcément faits pour se rencontrer : même sens du détournement historique, même source d'inspiration, même fantaisie verbale... Mais plutôt que de faire un énième film live des aventures du petit gaulois, le créateur de Kaamelott signe un dessin animé qui fait beaucoup penser aux films des années 60 réalisés par Goscinny et Uderzo. Drôle, hyper bien écrit et mis en scène, le film est surtout très bien joué.

Normal : contrairement à ce qu'il se pratique habituellement dans l'animation, Le Domaine des Dieux a été enregistré directement : les acteurs ont joué leur texte librement, sans images de références. Ce sont donc leurs incarnations qui ont été utilisées par les animateurs pour donner vie aux personnages ou pour synchroniser le mouvement des lèvres. D'où cette sensation que les persos vivent vraiment. Mais surtout, ils ont tous été incroyablement castés. De Roger Carel à Artus De Penguern, d'Alexandre Astier à Alain Chabat, petit tour d'horizon de cette troupe, vraie potion magique et surplus d'identité de ce dessin animé formidable.

Exclu - Alexandre Astier : " Je me dis que Kaamelott était fait pour le cinéma"

Roger Carel / Astérix

Le rôle : Le petit gaulois moustachu, incarnation de la France qui résiste encore et toujours à l'envahisseur.

La voix : Roger Carel, génie du doublage 60's (et 70's) qui était déjà le Astérix animé de Goscinny et Uderzo. En reprenant Carel, Astier se place donc sur le terrain de l'héritage et de la fidélité. Sa voix fonctionne d'ailleurs comme une madeleine et renvoie forcément à notre enfance, scotchés devant le poste télé. C'est aussi un "statement", un geste de casting qui affirme que ce Domaine des Dieux sera soigné et smart, croisera la ligne claire et la nostalgie pop. En proposant à Carel un dernier tour de piste (ou de chant) dans les costumes d'Astérix, Astier affirme sa cohérence, son style et ses ressorts comiques. En plus d'être parfait, c'est très élégant.

Kaamelott connection : Aucune.

Asterix Connection : Pour les générations 60's et 70's, Asterix, c'est lui. Forever.

Guillaume Briat / Obélix

Le personnage : Un vrai héros (et pas seulement un sidekick comme les films live ont pu le faire croire). Obélix est un "gros" musclé doublé d'un coeur tendre. Gérard Depardieu avait réussi à capter ça (cette tendresse bougonne, cette mélancolie maladroite et violente) dans les meilleurs moments de la série de films - surtout chez Tirard en fait. Chez Astier, ça éclabousse l'écran dès le début. Le cinéaste réussit en fait l'impensable : émouvoir avec le moustachu enrobé.

La voix : Au bout de quelques minutes, Guillaume Briat parvient à faire oublier la voix originale de Pierre Tornade en prêtant une drôle d'intensité douce et enrobée au personnage. Un vrai talent qui donne une tonalité particulière au film.

Kaamelot Connection : Briat incarne le très vulgaire roi Burgonde.

Asterix Connection : Aucune

Alain Chabat / Prospectus

Le rôle : Dans la série de BD, Prospectus est le vice-amiral de la flotte romaine qui n'apparaît que dans La Galère d'Obélix. Là, il s'agit d'un sénateur stratège qui conseille César et fait tout pour imposer le Domaine des dieux.

La voix : Chabat et Astérix, c'est une évidence. Réalisateur du seul film live Astérix qui avait réussi à moderniser l'esprit d'Uderzo sans le trahir, on le retrouve en guest ici. Normal après tout : Chabat est un peu le parrain de la nouvelle comédie française, celle qui ne prend pas complètement les spectateurs pour des cons, façonne des films malins, aux blagues ultraréférencielles, aux jeux de mots incessants et absurdes et à la parodie à géométrie variable. Il avait forcément sa place ici. Surtout que c'est une habitué de la galaxie Astier...

Kaamelott connection : il joue le Duc D'Aquitaine.

Astérix Connection : Proclamé héritier de l'héritage comicopop d'Uderzo et Gosciny, Chabat a signé la meilleure adaptation live des aventures du petit gaulois.

Alain Chabat parle d’Astérix : "Même si ça a l’air d’être le bordel, c’est quand même un peu précis"

Alexandre Astier / Oursenplus

Le rôle : Centurion du camp d'Aquarium, Oursenplus accueille l'architecte Anglaigus pour l'aider dans sa construction du Domaine des Dieux. Il va devoir gérer l'hostilité des Gaulois, la grève des légionnaires et la révolte des esclaves.

La voix : Astier s'est attribué le rôle de ce soldat un peu dépassé par les événements. Quelques très bonnes répliques ("CHARGEEEEEEZZZZ - s'il vous plaît !"), un sens du tempo vocal parfait et surtout l'esprit de la série Kaamelott dans toutes les intonations. Cool. Très cool. 

Kaamelott Connection : Créateur de la série, scénariste, réalisateur, acteur, compositeur... Kaamelott, c'est lui.  

Astérix Connection : Astier faisait un caméo dans Astérix aux Jeux Olympiques. Mais après Chabat, il est surtout le seul à incarner aujourd'hui l'humour et l'esprit Astérix. D'ailleurs, il n'y a pas de hasard : l'épisode 11 de la saison 3 de Kaamelott s'appelait Le Combat des chefs, référence à un autre album d'Astérix...

Florence Foresti / Bonemine

Le rôle : La femme du chef. Une mégère qui défend son homme tout en étant la porte drapeau d'un proto-féminisme bien trempé.

La voix : Une harmonie évidente, une symbiose qui pète à la gueule dès que Bonemine se met à parler. La voix de Foresti et les traits de Bonemine sont fait l'un pour l'autre. La voix d'abord basse, râpeuse, un peu gouailleuse et tonitruante; le physique ensuite, ramassé, explosif et énergique (le rouleau à pâtisserie est toujours à la main). Alors que son personnage aurait pu disparaître happé par les gaulois fort en gueule, Foresti en fait l'un des seconds couteaux les plus cools du film.

Kaamelott Connection : Aucune.

Asterix Connection : Aucune.

Laurent Lafite / l'esclave numide

Son rôle : Black gigantesque, luisant et musclé, ce numide est le représentant des esclaves chargés de défricher la forêt proche du village des Gaulois pour bâtir le Domaine des Dieux. Astérix propose de lui donner de la potion magique pour s'émanciper. Il accepte mais pour mieux jouer le jeu des Romains.

La voix : Une des idées géniales de ce casting : filer le rôle du numide, philosophe syndicaliste, à Laurent Lafitte. Le théâtreux BCBG, le kamikaze comique à tête de gendre idéal, joue donc l'esclave africain. Sans accent Michel Leeb, mais avec une diction suave, ironique et hyper lettrée. Bellâtre de sitcom dans les 90's, triomphe sur les planches, MC des Molières, cinquième rôle chez Canet, et buddy d'Omar Sy dans De L'autre coté du Periph, il affirme ici définitivement son identité pop à contre-courant qui flirte toujours avec le transformisme (social).

Kaamelott connection : Lafitte n'est jamais apparu dans un épisode de la série d'Astier. Par contre Astier fut un guest de son émission de radio sur France Inter (A votre écoute coute que coute)

Asterix Connection : aucune !

Elie Semoun / Cubitus

Le rôle : Une création d'Astier et accessoirement l'un des personnages les plus drôles du film. Un soldat veule et qui, face à la révolte des esclaves, se met à rêver révolution et grand soir syndical. Cubitus demande donc un petit peu de politesse, de la considération et surtout quelques avantages sociaux qui permettraient aux combattants de vivre de manière plus sereine.

La voix : Elie Semoun passe des aigus hystérique au ton mielleux du flatteur avec un art consommé. Sa gymnastique vocale est hilarante et pourrait presque voler la vedette au reste du cast. Vraiment phénoménal.

Kaamelott Connection : Dans un autre registre, Elie avait joué un personnage génial dans la série d'Astier. C'était le répurgateur, un envoyé de Rome chargé de promouvoir la religion chrétienne dans le royaume de Kaamelott. Il tentait d'imposer de nouvelles lois aux Celtes, comme la monogamie (Monogame), la justice sommaire (Le Répurgateur) ou la confession (L'absolution). Un inquisiteur fanatique, surexcité et cruel, misogyne et débile. Drôle. Très.

Asterix Connection : On l'avait vu dans la peau du Juge Omega dans Astérix aux Jeux Olympiques.

Serge Papagalli / Abraracourcix

Le rôle : Abraracourcix, le chef du village indompté. Un gaulois dans tous les sens du terme, qui rêve de combats, de gloire et de gaudriole.

La voix : Une autre idée de casting brillante. En filant le rôle du chef résistant au comique local (Grenoblois) et barde alter Serge Pappagalli, Astier a eu un coup de génie. Ses spectacles s'inspirent des paysans de sa région et ses héros ruraux (Fonfon ou Aimé Maudru) sont des cousins éloignés du chef. Loin d'être un rigolo régionaliste, il fut le remplaçant de Desproges au Tribunal des Flagrants délires, a mis en scène des films et des pièces de théâtre avant d'apparaître dans...

Kaamelott connection : C'est le paysan râleur Guethenoc, un gueux au service du Roi Arthur, caractérisé par ses expressions et son accent Dauphinois. Il passe dans les séances de doléance pour se plaindre sans motifs valables ou se faire recadrer par le roi Arthur.

Astérix Connection : Aucune.

Lorant Deutsch / Anglaigus

Le rôle : Architecte chargé de construire le Domaine des Dieux, il se heurte à la potion de Panoramix qui fait repousser des arbres dans la minute, puis à la colère d'Astérix, avant de devoir écouter le chant d'Assurancetourix...

La voix : Lorant Deutsch, loulou parisien (ses films Ontoniente) devenu intello germano pratin (Metronome). Il donne ici à sa voix nasale une gamme de couleurs insoupçonnée et confirme (après Rio) qu'il est plus qu'un bon acteur, un doubleur exceptionnel. Servile face à César, irritable ou mesquin face aux gaulois, rongé par la folie des grandeurs (on pense à De Funès), son Anglaigus est un tour de force.

Kaamelott connection : Il joue l'interprète Burgonde dans l'épisode 45 de la saison 1.

Astérix Connection : il double Goudurix dans le dessin animé franco danois Astérix et les vikings. Bon...

Lionnel Astier / Cetautomatix

Le rôle : C'est le forgeron du village. Un bagarreur costaud dont la principale occupation est de chercher des noises au poissonnier Ordralfabetix (surtout sur la fraîcheur de ses poissons). Dans Le Domaine des Dieux, il diversifie son champ d'activité et se met à vendre des antiquités.

La voix : Lionnel Astier. Le papa d'Alexandre, vieux routier du théâtre français et surtout présence hilarante de toutes les séries Astier.

Kaamelott Connection : C'est le beau-père d'Arthur, un bourrin très énervé, partisan de la manière forte dans tous les conflits qui agitent la forteresse. Pas très éloigné donc de la subtilité de Cetautomatix...

Asterix Connection : Aucune.

Géraldine Nakache / Dulcia

Le personnage : Dulcia est la femme de Petiminus (mosaïste hors pair) et la maman du petit gamin avec qui Obélix nouera une belle histoire d'amitié. C'est une romaine bien rangée qui a envie de voir du pays et quand on lui propose d'habiter le Domaine des Dieux, elle saute sur l'occasion.

La voix : Pas tout de suite reconnaissable, mais impeccable. Marrant que, au moment où elle a réussi à imposer sa tête au public (Le Marsu et ses 5 millions d'entrées, le Jean-Paul Salomé...), elle se retranche derrière un personnage de dessin animé. Marrant aussi qu'elle incarne une romaine, rêvant d'embourgeoisement et de vie de famille pépère, elle qui s'était imposée en caillera cool dans Tout ce qui brille. Elle est en tout cas parfaite et apporte son charme étrange à un personnage qui aurait pu manquer de relief.

Kaamelott Connection : C'est la Duchesse d'Aquitaine.

Astérix Connection : Elle était l'héroïne du Marsupilami, l?autre comédie BD de Chabat réalisateur du meilleur Astérix. A part ça, elle n'avait jamais mis les pieds en Gaule.

Artus de Penguern / Petiminus

Le rôle : Un romain mosaïste qui, à la suite d'une loterie aux arènes, hérite d'un lot dans le Domaine des Dieux. C'est le début des ennuis pour ce quidam très bonhomme...

La voix : Ce sera le dernier rôle d'Artus De Perguern. Incarnation du doux rêveur funambuliste, l'acteur est resté dans la mémoire collective comme le Grégoire Moulin qui se battait contre l'humanité. Il est, du coup, parfait pour le rôle. Sa voix dit l'impuissance face au monde tel qu'il est (les Romains pas sympas, les Gaulois terrifiants) de Petiminus qui n'en sécrète quand même le rêve d'un monde tel qu'il devrait être (sa découverte d'Asterix et ses copains). De la peur et du recroquevillement sur soi, Petiminus passe à l'ouverture sur les autres jusqu'à une scène d'épiphanie autour d'une mosaïque. Contre la nostalgie régressive qu'on lui prêtait trop facilement, le dernier rôle (posthume) de Perguern est la promesse d'un univers parfois contrariant mais qu'il faut tenter de dompter.

Kaamelott Connection : aucune.

Astérix Connection : aucune.

Alexandre Astier a fait appel à des acteurs populaires pour doubler son film d'animation.

C’est la potion magique d’Asterix - Le Domaine des Dieux, le dessin animé conçu par Alexandre Astier et Louis Clichy : un casting vocal dément, une bande de comédiens en surchauffe qui donne vie à ces personnages de papier qu’on adore. Astier, Roger Carel, Lorant Deutsch, Elie Semoun, Florence Foresti...

Passons en revue les principaux doubleurs en attendant de les retrouver ce soir sur W9. Notez qu'Alexandre Astier est actuellement en couverture du nouveau numéro de Première (pour une autre saga : Kaamelott).

Sommaire de Première n°510 : Alexandre Astier, Kaamelott - Premier volet, Laure Calamy, Les Dents de la mer, Gaspar Noé, Jonathan Cohen...

L'histoire d'Asterix - Le Domaine des Dieux Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur.Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura  séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains. : « Le Domaine des Dieux  ».Nos amis gaulois résisteront-ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ?Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César.

Bande-annonce : 

Alexandre Astier : "L'âme d'Astérix, c'est quelque chose de fragile"