DR

La playlist Auto-Tune

« Do you belieeeeve in love after loooove »... Ce refrain de Cher a marqué l'éclosion d'un effet musical aujourd'hui répandu dans la plupart des genres musicaux, que ce soit en country, dancehall, pop, rock ou rap. Depuis 2008, soit 10 ans après "Believe", l'Auto-Tune a connu un foudroyant regain d'intérêt dans le champ du mainstream, et en particulier dans le rap avec les influents T-Pain, Lil Wayne et Kanye West en tête de file. Agacé par le succès de ce son digitalisé, le rappeur Jay Z va jusqu'à déclarer l'arrêt de mort de l'Auto-Tune en 2009, sur son morceau "Death of Auto-tune". Mais la tendance continue d'irriguer des pans entiers de la pop-music, de Miley Cyrus à Bon Iver, en passant par Kate Bush ou MF Doom. Pour le pire et pour le meilleur.