Affiche Snoopy et les peanuts

Snoopy et les Peanuts

Internautes
1.875

Moyenne : 1.9 (2 votes)

Première
3.75

(1 critique)
Presse
3.214285

(21 critiques)
Votre avis

La critique de Premiere
3.75

Sylvestre Picard
3.75

La version XXIe  siècle de Snoopy au cinéma (le précédent film remonte à 1980) est une affaire de contrastes. D’abord, une belle claque technique minimaliste, avec la volonté de respecter au maximum le design des strips de Schulz : dessins sublimes de simplicité et inserts d’effets purement BD (des traits de mouvements, par exemple). La différence visuelle avec les films d’animation mainstream est frappante et excitante. L’autre contraste est interne à l’histoire : la mésaventure de Charlie Brown versus le trip mental de Snoopy qui, à bord de sa niche, se prend pour un aviateur de la Première Guerre mondiale et imagine des combats endiablés avec le Baron rouge. Pour le coup, c’est un peu moins convaincant (parce que justement trop mainstream) que le reste du film, passionnant et carrément émouvant.

Les autres avis de la presse (21)
3.214285

Los Angeles Times
(Mark Olsen)
2.5

Ce film ne met pas à mal l'héritage de Charles Schulz mais il n'était pas nécessaire. 

Newark Star-Ledger
(Stephen Whitty)
2.5

C'est un film médiocre, Charlie Brown.

Vulture
(Bilge Ebiri)
3.75

Curieusement, Snoopy et les Peanuts nous semble familier. Je ne peux pas faire de grandes déclarations sur le film, mais on a l'impression de voir revenir un vieil ami.

Dallas Morning News
(Nancy Churnin)
3.75

Une version sur grand écran géniale qui devrait satisfaire les fans de Snoopy et en faire naître de nouveaux.

Slate (US)
(Dan Kois)
3.75

Le film est, en grande partie, vraiment très drôle.

Ses dernières critiques :

New York Times
(Neil Genzlinger)
3.75

C'est un peu surprenant, et indéniablement rafraîchissant, de voir un film pour enfants qui...repose sur les petites angoisses qu'un vrai enfant peut ressentir tous les jours. 

Arizona Republic
(Bill Goodykoontz)
2.5

Il n'était pas nécessaire de faire Snoopy et les Peanuts, mais si le film amène un nouveau public à ce qui est le meilleur travail de Schulz, il a fait son boulot. 

Hollywood Reporter
(Michael Rechtshaffen)
3.75

Une charmante comédie qui capture l'âme de la BD adorée âgée de 65 ans.

Variety
(Peter Debruge)
5

Une adaptation de Snoopy dont serait fier son créateur. 

San Francisco Chronicle
(Peter Hartlaub)
3.75

Snoopy et les Peanuts n'est pas un film parfait, mais il reste totalement fidèle à ses valeurs originelles. C'est un flocon de neige qui tombe doucement jusqu'aux notes mélancoliques de Vince Guaraldi.

StudioCiné Live
(Laurent Djian)
1.25

Malgré quelques gags, ce Snoopy vaut peanuts.

Télérama
(Nicolas Didier)
2.5

Fidèle à l'esprit du comic strip créé voilà soixante-cinq ans par Charles M. Schulz, ce film d'animation est une pure mécanique : du comique de répétition, mode vingt-quatre gags seconde. 

Le Monde
(Thomas Sotinel)
3.75

Les quelques concessions aux normes hollywoodiennes – épilogue sirupeux, chanson de générique contemporaine (alors que la partition, au piano, est joliment intemporelle) – ne suffisent pas à gâcher cette bonne surprise.

Le Figaro
(Nathalie Simon)
2.5

 Si les références aux albums parlent davantage aux Américains, le jeune public français devrait être séduit. 

Le JDD
(Stéphanie Belpêche)
2.5

Charlie doit croire en sa bonne étoile et ne jamais renoncer à ses idéaux dans ce récit initiatique destiné en priorité aux plus jeunes. 

Le Parisien
(Renaud Baronian)
5

Sous l'égide de Martino, la petite bande de « Peanuts » est habilement modernisée, sans perdre aucun des attraits qui faisaient son charme au siècle dernier.

Metronews
(Mehdi Omaïs)
3.75

Tout est (très) gentiment cousu de fil blanc et pourtant, le plaisir de voir Charlie se faire violence pour vaincre sa maladresse et briller aux yeux de sa dulcinée est total. S’il perdra forcément quelques adultes au fil de sa balade, l’irrésistible Snoopy ravira les tout-petits.  

20 Minutes
(Caroline Vié)
2.5

Snoopy et les Peanuts - Le Film fera la joie des enfants à partir de trois ans et de leurs parents par sa fraîcheur et son humour tendre.

A voir à lire
(Pierre Vedral)
2.5

Les personnages mignons tout plein remporteront à coup sûr l’adhésion des enfants (...) Le reste des spectateurs se verra confronté à un film un peu trop naïf et gentillet, où l’émotion émane ça et là avec trop de parcimonie.

Critikat.com
(Nicola Brarda)
2.5

. Mais malgré ces quelques moments de bravoure, Peanuts, bijou de discrétion et de grâce sur papier, en fait trop à l’écran, pour masquer derrière cette agitation son incapacité à faire passer d’un monde à l’autre ses personnages, ses scènes de vie, son ambiance. 

La Croix
(Stéphane Dreyfus)
3.75

Jouant sur les effets de perspective, le film multiplie les gags visuels aussi bluffants qu’hilarants.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Box-office

Sur la période du 08/11 au 14/11 2017
En collaboration avec CBO

10%
Nombre d'entrées: 
341 694
Cumul des entrées: 
1 955 056

10%
Nombre d'entrées: 
338 527
Cumul des entrées: 
1 328 735

9%
Nombre d'entrées: 
315 948
Cumul des entrées: 
315 948

9%
Nombre d'entrées: 
311 991
Cumul des entrées: 
2 160 075

5%
Nombre d'entrées: 
182 466
Cumul des entrées: 
2 686 809

Les plus vues