Date de sortie 13 juin 2018
Durée 92 mn
Réalisé par Scott Speer
Avec Bella Thorne , Patrick Schwarzenegger , Rob Riggle
Scénariste(s) Eric Kirsten
Distributeur Paramount Pictures france
Année de production 2018
Pays de production Etats-Unis
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Katie, 17 ans, est atteinte d’une maladie orpheline : elle ne peut exposer sa peau aux rayons du soleil sous peine d'être gravement brûlée. Alors, depuis qu'elle est toute petite, elle reste enfermée à la maison, avec pour seule compagnie son père, Jack. Une fois la nuit tombée, Katie s'aventure à l’extérieur. Elle se rend à la gare locale la plus proche et joue de la guitare pour les voyageurs de passage. Un soir, Katie fait la connaissance de Charlie, une ancienne gloire sportive du lycée qu'elle admire en secret depuis des années. Elle lui cache la vérité à propos de sa maladie. Katie et Charlie ne tardent pas à tomber amoureux.

Toutes les séances de Midnight Sun

Photos de Midnight Sun

Critiques de Midnight Sun

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Si vous n’aimez pas le mélo, passez votre chemin. Car Scott Speer (Sexy dance 4) n’y va pas avec le dos de la cuillère dans ce remake d’un film japonais, Taiyō no Uta, réalisé en 2006 et resté inédit en France. Une histoire d’amour a priori impossible entre une ado de 17 ans atteinte d’une maladie génétique qui la prive de toute exposition à la lumière du jour sous peine d’en mourir et le garçon qu’elle observe depuis sa tendre enfance et qui la fait fondre. Ce garçon qu’elle croise pour la première fois une nuit où elle sort chanter près d’une gare et qui, instantanément sous son charme, va tout faire pour la revoir et entamer une love story… sans savoir son secret. Alors oui, il y a de la guimauve dans cette romance adolescente qui joue au premier degré avec le symbole du premier amour si fort et si essentiel qu’il vous consume de l’intérieur et de l’extérieur. Mais Speer a le mérite de ne pas tourner autour de son sujet pour jouer au petit malin. Il y va fort dans le mélo et sans renouveler ou dynamiter le genre, il le respecte et évite nombre de facilités lacrymales toujours gênantes, aidé en cela par Bella Thorne, une Disney star comme Britney Spears et Justin Timberlake, qui, depuis la fin de la série Shake it up dont elle était l’héroïne, mène rondement sa barque entre ciné, télé, musique et mannequinat. Avec une redoutable cinégénie.