Toutes les critiques de Mauvaise Graine

Les critiques de Première

  1. Première
    par Eric Vernay

    Dans les années 1990, près de Rome, deux amis qui carburent aux petits deals et aux rails de coke tentent de s’extirper de cette voie rapide sans issue. Le film tient la route un moment, porté par l’énergie de son solide duo d’acteurs aux regards hallucinés. La mécanique du récit se grippe hélas ensuite, engluée dans une série de poncifs lourds de pathos sur l’inévitable descente aux enfers des junkies et le difficile retour à la vie active pour ceux qui ont connu l’argent facile. Une foutue descente

Les critiques de la Presse

  1. Les Inrocks
    par Jean-Baptiste Morain

    Caligari manifeste de bout en bout une profonde tendresse pour ses personnages. Ses deux acteurs, Alessandro Borghi et surtout Luca Marinelli, sont remarquables.