Date de sortie 21 février 2018
Durée 89 mn
Réalisé par Alexandre Coffre
Avec Alex Lutz , Thomas Solivérès , Christian Clavier
Distributeur Sony Pictures Releasing (France)
Année de production 2017
Pays de production france
Genre Film d'aventures
Couleur Couleur

Synopsis

L’histoire démarre lorsque Spirou, prétendu groom dans un Palace, rencontre Fantasio, reporter en mal de scoop, tout commence très fort… et plutôt mal ! Ces deux-là n’ont aucune chance de devenir amis. Pourtant, quand le Comte de Champignac, inventeur aussi génial qu’excentrique, est enlevé par les sbires de l’infâme Zorglu, nos deux héros se lancent aussitôt à sa recherche.
En compagnie de Seccotine, journaliste rivale de Fantasio, et de Spip, petit écureuil espiègle, ils sont entrainés dans une poursuite effrénée entre l’Europe et l’Afrique.
Spirou et Fantasio vont devoir faire équipe pour sauver Champignac…
et accessoirement le reste du monde !

Offres VOD

Orange SD HD Orange 4.99 € Louer 15.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 4.99 € Louer 15.99  € Acheter
CANAL VOD HD SD CANAL VOD 4.99 € Louer 11.99  € Acheter

Dernières News

Premières séances du 21 février : Guillermo Del Toro comme un poisson dans l’eau

 
La forme de l’eau s’impose largement face à Moi, Tonya de Craig Gillespie. (Source : Le Film Français)

Rencontre avec l"équipe du film Les Aventures de Spirou et Fantasio

Géraldine Nakache, Charlotte Gabris, Vincent Desagnat nous parlent de Spirou

Photos

Sony
Sony Pictures Releasing (France)

Critiques

  1. Première
    par Nicolas Bellet

    Après Gaston Lagaffe, Benoist Brisefer, Boule et Bill, le Petit Spirou, Largo Winch, Michel Vaillant ou encore les héros de Seuls, Spirou et Fantasio sont les derniers personnages Dupuis en date à passer de la case à l’écran. Un passage si difficile pour ce qui est des BD franco-belge, que de mémoire de cinéphile, hormis quelques exceptions (L’Astérix de Chabat), peu l’ont réussi. Etrangement, ce passage semble plus aisé pour les BD dites adultes : La vie d’Adèle, Quai d’Orsay, Snowpiercer en sont quelques exemples récents. L’esprit tatillon remarquera que ces BD ne sont pas issues de séries, il aura raison et ce n’est sans doute pas un hasard… Le film d’Alexandre Coffre ne casse pas cette malédiction propre au cinéma français. La faute sans doute est à chercher du côté d’un scénario qui ne rend pas hommage, loin s’en faut, aux grandes plumes qui ont œuvré depuis près de 80 ans pour le groom le plus célèbre de la BD. Pire, Fabien Suarez et Juliette Sales ont réussir à trahir le personnage en le transformant en un vulgaire détrousseur de palaces qui va se découvrir une morale aux côtés de son sidekick reporter. L’histoire se résume ensuite à la recherche du comte de Champignac, enlevé par l’infaaaaame Zorglub. Simpliste donc, alors qu’il y avait près de 55 albums pour y puiser des idées. Dommage car il regorge de bonnes idées, au premier rang desquels son casting. Mention particulière à Alex Lutz (Fantasio) et Christian Clavier (Conte de Champignac), tous deux impeccables, comme bondissant d’une case de Franquin avec la folie qu’on leur connait. Le rythme et les décors exotiques remplissent quant à eux aisément le contrat d’un film d’aventure. Mais on est quand même loin de L’Homme de Rio, mètre étalon en la matière… Et avec de tels héros, il y en avait (de la matière !).