Titre original Hundraåringen som klev ut genom fönstret och försvann
Date de sortie 28 mai 2014
Réalisé par Félix Herngren
Avec Robert Gustafsson , Iwar Wiklander , David Wiberg
Scénariste(s) Félix Herngren, Jonas Jonasson
Distributeur Studiocanal
Année de production 2014
Pays de production SE
D’après l’œuvre de Jonas Jonasson

Synopsis

Après une vie bien remplie, Allan Karllson se retrouve dans une maison de retraite, y voyant là sa dernière demeure. Seulement voilà : il est en très bonne santé et les journées lui paraissent longues et ennuyeuses. Alors que son 100ème anniversaire approche, Allan décide d’échapper à ce morne quotidien.Il enjambe une fenêtre pour se retrouver embarqué dans une série d’évènements qui vont former un voyage aussi inattendu qu’hilarant. Il y est tour à tour question d’un gang de criminels, de meurtriers, d’une valise pleine d’argent, d’un éléphant et d’un officier de police incompétent... Pour le quidam, ces histoires représenteraient l’aventure de toute une vie, mais pour Allan, c’est le quotidien.Car Allan n’a pas seulement été témoin de certains des évènements les plus importants du XXème siècle, il en a été un acteur clé. Il a notamment aidé à l’invention de la bombe atomique et s’est lié d’amitié avec des présidents américains comme à des tyrans russes.Pendant 100 ans, Allan Karlsson a secoué le monde de ses frasques, et il est de nouveau prêt à sévir.Adaptation du roman de Jonas Jonasson

Photos

Le Vieux qui ne Voulait pas Fêter son Anniversaire

Le Vieux qui ne Voulait pas Fêter son Anniversaire

Critiques

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Adaptée d’un best-seller vendu dans trente-cinq pays, cette comédie picaresque retrace le parcours d’un personnage condamné à la solitude par un handicap qui, en contrepartie, révèle chez lui des pouvoirs inattendus et le voue à un destin extraordinaire émaillé d’étonnantes rencontres... S’il ressemble à une version suédoise de Forrest Gump, ce vieux (joué par le même acteur à différents âges de la vie) s’en distingue par son absence totale de prétention philosophique ou morale. Les situations qu’il provoque (souvent explosives, car c’est un spécialiste de la dynamite) sont au détriment de méchants caricaturaux, gangsters, motards, trafiquants de drogues ou dictateurs. Le procédé narratif qui repose sur la répétition peut lasser, mais il est heureusement compensé par une profusion de gags parfois inspirés. Au total, il y a assez de potentiel pour donner des idées de remake à Hollywood.