Détective Dee 2 : la Légende du Dragon des Mers

Détective Dee 2 : la Légende du Dragon des Mers

Internautes
5

Moyenne : 5 (1 vote)

Première
3.75

(1 critique)
Presse
3.125

(6 critiques)
Votre avis

La critique de Premiere
3.75

Thomas Agnelli
3.75

L’impératrice Wu envoie sa flotte pour soutenir un empire allié menacé et se trouve bien dépourvue en apprenant que ses navires ont été attaqués. Les habitants parlent
d’un dragon des mers, l’impératrice d’un sabotage. Dee Renjie, jeune magistrat, mène l’enquête...Attention, Detective Dee 2 n’est pas la suite du premier Detective Dee (2011) mais un prequel racontant
la jeunesse de ce double chinois de Sherlock Holmes dont l’intuition tient lieu de superpouvoir. Tout en conservant les rebondissements feuilletonesques, le réalisateur profite des moyens d’une superproduction pour expérimenter et mélanger, parfois dans une même scène, l’action dantesque, l’humour scatologique et le fantastique lovecraftien. Ainsi, les fans seront heureux de retrouver le Tsui Hark virtuose, sensuel, énergique des années 90 (Green Snake), se demandant comment ce fou furieux arrive à obtenir des effets aussi magiques que celui d’un cheval galopant dans la mer, et pourquoi, à chaque fois que l’on parle de ses films, on a l’impression de sortir d’une fumerie d’opium. Les ennemis du mauvais goût trouveront, eux, que le cinéaste hongkongais n’a pas les qualités de conteur nécessaires pour tenir plus de deux heures. Tant pis pour eux.

Les autres avis de la presse (6)
3.125

Télé loisirs
(Gwénola Trouillard)
3.75

Mise en scène étourdissante, décors somptueux : quel pied !

Le Parisien
(Hubert Lizé)
3.75

D'une beauté à couper le souffle avec ses décors grandioses, ses costumes de guerriers somptueux, ses combats d'arts martiaux ou au sabre, ultra chorégraphiés, que l'utilisation du ralenti rend encore plus acrobatiques, le film flirte avec le fantastique sans jamais perdre sa force de frappe dans les séquences d'action pure.

Télérama
(Jacques Morice)
3.75

Les costumes sont extraordinaires et les décors, somptueux. On reste dans la pure tradition du genre, avec sa part de kitsch, de romantisme candide et d'humour. (...) On retrouve, surtout, son style virevoltant, mais jamais tape-à-l'oeil, dans de nombreuses séquences : le cheval qui galope sous l'eau avec son cavalier ou le combat au sabre en ombres chinoises. La plus marquante est assurément celle de la descente au fond d'un gouffre abyssal, où des hommes suspendus à des cordes voltigent le long de la paroi, multiplient les acrobaties sans cesser de s'affronter. Bref, si vous êtes en manque d'un divertissement aussi exotique qu'original, c'est Dee qu'il vous faut.

Critikat.com
(Josué Morel)
1.25

Tsui Hark axe en effet ici plus ouvertement sa mise en scène sur un principe de surgissement et de plongée (aussi bien sur terre que dans les scènes de batailles navales, où l’océan est un théâtre idéal pour ce jeu de volumes), d’où le recours logique à la 3D, qui se prête parfaitement au programme formel du film. Toutefois, si l’outil tridimensionnel semble être convoqué à bon escient, il présente néanmoins un double inconvénient qui ne cesse de tirer le film vers le bas.

Paris Match
(Alain Spira)
3.75

Echappatoire exotique aux super-héros américains, le détective Dee allie l’art de la castagne martiale façon Bruce Lee au génie de la déduction d’un Sherlock Holmes, la coke en moins, l’humour en plus…

Nouvel Obs
(Guillaume Loison)
2.5

Un Tsui Hark kitsch, bouillonnant, inégal mais jouissif. Le cinéaste a fait mieux, c’est indéniable. Mais même sur une jambe, il écrase le tout-venant du cinéma d’action.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Box-office

Sur la période du 08/11 au 14/11 2017
En collaboration avec CBO

10%
Nombre d'entrées: 
341 694
Cumul des entrées: 
1 955 056

10%
Nombre d'entrées: 
338 527
Cumul des entrées: 
1 328 735

9%
Nombre d'entrées: 
315 948
Cumul des entrées: 
315 948

9%
Nombre d'entrées: 
311 991
Cumul des entrées: 
2 160 075

5%
Nombre d'entrées: 
182 466
Cumul des entrées: 
2 686 809

Les plus vues