Titre original Coco Chanel
Date de sortie 22 avril 2009
Réalisé par Anne Fontaine
Avec Audrey Tautou , Benoît Poelvoorde , Alessandro Nivola
Scénariste(s) Camille Fontaine, Christopher Hampton
Distributeur Warner Bros Pictures France
Année de production 2009
Pays de production français
Genre Film historique

Synopsis

Une petite fille du centre de la France, placée dans un orphelinat avec sa soeur, et qui att end en vain tous les dimanches que son pèrevienne les chercher. Une chanteuse de beuglant à la voix trop faible, qui aff ronte un public de soldats éméchés. Une petite couturière destinée à refaire des ourlets dans l’arrière-boutique d’un tailleur de province. Une apprentie-courtisane au corps trop maigre, qui trouve refuge chez son protecteur Etienne Balsan, parmi les cocottes et les fêtards. Une amoureuse qui sait qu’elle ne sera « la femme de personne », pas même celle de Boy Capel, l’homme qui pourtant l’aimait aussi. Une rebelle que les conventions de l’époque empêchent de respirer, et qui s’habille avec les chemises de ses amants. C’est l’histoire de Coco Chanel, qui incarna la femme moderne avant de l’inventer.D'après le roman L'irrégulière d'Edmonde Charles-Roux, éd. Graset.

Photos

Coco avant Chanel

Critiques

  1. Première
    par Veronique Le Bris

    La réussite d’un tel portrait filmé tient beaucoup à l’incarnation du personnage par l’acteur. Nul doute, ici : Audrey Tautou est Chanel. Même regard noir pénétrant, même gabarit et, sans doute, même détermination. Une fois passé cette évidence, la deuxième excellente idée d’Anne Fontaine est d’être allée chercher Benoît Poelvoorde pour interpréter Balsan. L’acteur est parfait en trublion joyeux et détaché puis en amoureux éconduit et désespéré. Ces deux-là sont pour beaucoup dans l’intérêt que l’on porte aux débuts méconnus – et souvent réinventés par elle-même – de Coco Chanel. Tellement que, dès qu’on les quitte, on sent la frustration de ne pas poursuivre l’aventure plus avant.