DR

Où l'on apprend qu'une des nouvelles chasseuses de fantômes s'est faite passer pour un scientologue pendant des années.

Difficile de passer à côté de l'approche du nouveau volet de la franchise SOS Fantômes, qui depuis quelques semaines se retrouve souvent sous les feux de l'actualité, malheureusement pas toujours pour les meilleures raisons. Emmené par Kristen Wiig et Melissa McCarthy, le film réalisé par Paul Feig permettra également au grand public français de découvrir deux nouveaux visages venus, tout comme Wiig, du Saturday Night Live : Kate McKinnon et Leslie Jones.

Les quatres chasseuses de fantômes étaient ensemble sur le plateau d'Ellen DeGeneres pour discuter du blockbuster qui animera l'été prochain en salles. L'occasion d'en apprendre un peu plus sur les quatre comédiennes et notamment sur les nouvelles venues, qui n'ont pas connu un parcours de tout repos avant d'accéder à la célébrité.

Et comme la plupart des acteurs à Hollywood, les nouveaux visages de la saga SOS Fantômes ont chacune leurs petites histoires d'actrices débutantes, avec les petits boulots insolites qui viennent souvent avec. C'est le cas notamment de Leslie Jones, qui a débuté notamment en tant que... démarcheuse téléphonique pour l'Église de Scientologie. "C'est vrai, et le pire, c'est que je crois qu'ils ne savent toujours pas que je ne suis pas scientologue, merci de griller ma couverture", confie l'actrice de 48 ans. "Je devais payer mon loyer. Et ça a été l'entretien le plus facile de toute ma vie. J'ai juste eu à agir comme une folle !". Kate McKinnon, quant à elle, en profite pour livrer quelques anecdotes sur son passé... d'arbitre de base-ball, un sport dont elle "aurai[t] dû mieux étudier les règles avant de l'arbitrer" : "Je mettais tout le temps le public en colère, je n'arrêtais pas de me faire huer".

Melissa McCarthy n’aime pas non plus la bande-annonce de Ghostbusters

Le nouveau SOS Fantômes de Paul Feig sortira en salles le 10 août prochain. Bande-annonce :