Nom de naissance Stan Laurel
Naissance
Ulverston (Angleterre)
Décès
Nationalité Britannique
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Acteur, réalisateur, producteur et scénariste britannique, Stan Laurel est né le 16 juin 1890 en Angleterre. Passionné de comédie depuis son plus jeune âge, il fait partie des personnalités emblématiques de l’histoire du cinéma. Il est surtout connu pour son duo comique avec Oliver Hardy. Stan Laurel est issu d’une famille de comédiens. Ses parents, Arthur Jefferson et Madge Metcalf, évoluent au théâtre, essentiellement en tant qu’acteurs. Son père est aussi metteur en scène, écrivain et impresario. Sa mère est actrice. Il a deux frères et une soeur. Très tôt, le jeune Laurel, de son vrai nom Arthur Stanley Jefferson, se désintéresse de l’école. C’est un élève médiocre qui n’a qu’une seule envie, suivre l’exemple de ses ascendants et monter sur scène. Son père le comprend et l’aide à se lancer dans la profession. En 1907, il lui trouve une place de figurant très mal rémunérée dans les spectacles de Lévy et Cardwell alors qu’il est encore mineur. L’année suivante, il obtient son premier véritable rôle dans une pièce mise en scène par Hall Reed, intitulée Alone in the World. La représentation est un échec sur toute la ligne et les acteurs ne toucheront pas un sou. Cependant, Stan Laurel ne se laisse pas aller et parvient à rapidement à intégrer la troupe de Fred Karno. Il y joue auprès de celui qui sera plus tard un des plus célèbres comédiens du siècle, Charlie Chaplin. Stan Laurel s’y spécialise dans l’expression gestuelle. Cette discipline de pantomime le prépare au cinéma muet naissant. En 1910, lorsque la troupe de Karno fait sa tournée aux Etats-Unis, Stan Laurel fait partie du voyage. Il travaille en tant que doublure de Charlie Chaplin. Mais c’est encore l’échec et la troupe est de retour en Angleterre. Laurel tente alors de réaliser son propre show, mais malheureusement il ne parvient pas à acquérir la notoriété recherchée. Après plusieurs tentatives infructueuses, on lui offre, une fois de plus, l’opportunité d’aller en Amérique pour une nouvelle tournée avec Charlie Chaplin. Stan Laurel accepte naturellement cette proposition malgré ses précédents déboires. Mais c’est encore une mauvaise pioche. Arrivé aux Etats-Unis, Charlie Chaplin quitte l’aventure suite à une offre des plus alléchantes des studios hollywoodiens. En 1914, Stan Laurel décide alors de monter un nouveau spectacle, The Three Comics en compagnie d’Edgard Hurley et de Wren, sa femme de l’époque. Le spectacle se défend et pourtant le trio se sépare. Stan forme un peu plus tard un nouveau trio: The Stan Jefferson Trio. Il change le nom par pure superstition car il considère que les treize lettres de Stan Jefferson représentent une menace pour sa réussite. Il décide dès lors de s’appeler Stan Laurel. En 1916, il met sur pieds le duo Stan et Maë Laurel, avec la chanteuse Maë Dahlberg. C’est ainsi qu’en 1917, après avoir enclenché leur tournée, Stan Laurel est repéré par le propriétaire de l’Hippodrome. Cet homme influent lui offre l’opportunité de tourner deux premiers films. Charlie Chaplin devenu vedette, lui trouve aussi du talent et le veut dans sa troupe mais Stan refuse. En 1917, il fait la rencontre d’Oliver Hardy avec lequel il tourne dans Lucky Dog. Les deux hommes ne sont alors que des simples collègues de travail et la magie de leur duo qui a passionné tant de gens n’ira pas tout de suite de soit. Puis, en 1918, Laurel signe un contrat chez Ramish et Laemmle. Il devient au fur et à mesure un acteur réclamé dans de nombreux projets cinématographiques. Il tourne pour Universal, puis pour Vitagraph. Jusqu'à l'avènement du parlant, en 1930, il participera à plus d'une centaine de films, le plus souvent des courts métrages. Stan Laurel continue à se produire avec la chanteuse Maë. Jusqu’en 1920, le duo fait des tournées dans presque toute l’Amérique du Nord. En 1922, Laurel intègre la Metro Picture Corporation avec laquelle il tourne un bon nombre de films. On retiendra Mud and Sand, qui sera le coup de cœur d’Hal Roach, qui suite à ce film l’engage pour tourner dans plusieurs productions Rolin-Pathé. Entre temps, Laurel passe à la réalisation. Son premier film s’intitule Get Em Young. C’est à cette occasion qu’il croise pour la deuxième fois le chemin de Hardy. L’acteur est censé jouer dans le film, mais victime d’un accident, Laurel le remplace dans le rôle. Il excelle dans l’interprétation. Hal Roach, impressionné, lui offre un nouveau rôle dans Slipping Wives, où il tourne cette fois avec Hardy. C’est à partir de cet instant que l’alchimie Laurel et Hardy naît. Le duo tournera 17 films, notamment, Laurel et Hardy policiers en 1933, Laurel et Hardy Toréadors en 1945, ou encore Laurel et Hardy Tête de Pioche, la même année. En 1957, suite au décès d’Oliver Hardy, Stan Laurel décide de mettre fin à sa carrière cinématographique. Il prend sa retraite et part vivre auprès de sa fille et de ses petits enfants Le duo aura tourner une centaine de films dont une quarantaine de longs métrages. A partir de 1935, les deux comiques font partie des vedettes les mieux payées d'Hollywood. Leurs productions sont des triomphes et font le tour de la planète. Après un parcours imposant : producteur de deux longs métrages, scénariste de cinq, réalisateur de neuf et acteur dans près de quatre vingt quatorze films, dont 77 de 1917 à 1925, ce boulimique de cinéma et de femmes, avec cinq mariages à son actif, n’obtiendra la reconnaissance de ses pairs qu’en fin de parcours. Il sera distingué pour l’ensemble de sa carrière en recevant un Oscar en 1960, et la Coupe de la Guilde des Acteurs d’Hollywood en 1964. Stan Laurel décède le 23 février 1965 à Santa Monica.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Les Joyeux Comperes Acteur Stanley
2015 En Dessous De Zero Acteur Stan
2015 Laurel Et Hardy Electriciens Acteur Stanley
2015 Les Montagnards Sont La Acteur LAUREL Stan
2015 Le grand boum Acteur HARTLEY Egbert

Stars associées