Edgar Allan Poe
Avis: 
Date de naissance: 
18 janvier 1809 (âge : 140 ans)
Date de décès: 
06 octobre 1949
Nationalité: 
Américain
Sexe: 
Homme

Biographie: 

Fils d’un couple de comédiens, Edgar Allan Poe voit le jour le 19 janvier 1809 à Boston dans le Massachusetts.Ses parents, tuberculeux et sans ressource décèdent alors qu’il n’a que deux ans. Un négociant fortuné originaire de Virginie (John Allan) le prend alors sous sa garde, sans pour autant l’adopter. Le jeune garçon part donc, en 1915, avec son tuteur en Ecosse et y grandit, poursuivant de brillantes études. Menant une vie débridée dès sa jeunesse, Poe se retrouve constamment en conflit avec Allan et finit par s’enfuir, sur une énième dispute, pour retourner aux États-Unis. Il a alors 16 ans.Deux années plus tard (1827), il publie son premier recueil intitulé Tamerlan et autres poèmes et s’engage, la même année, dans l’armée sous le nom d'Edgar A. Perry. Il y aura un parcours des plus brillants et réussis, mais sera renvoyé de West Point (l’école militaire) à peine deux ans plus tard (vers 1829).Il s’installe alors chez Maria Clemm, une tante désargentée qui vit à Baltimore. La publication du Manuscrit trouvé dans une bouteille, en 1833, lui fait acquérir assez de notoriété pour intégrer le Southern Literary Messenger de Richmond, où il mène une double carrière littéraire entre l’écriture de contes fantastiques et morbides et la production de critiques littéraires. En 1836, il épouse sa jeune cousine âgée de quatorze ans ; Virginia (la fille de Maria Clemm).L’année suivante, il est renvoyé de son travail en raison de son style agressif, virulent et sans concession. Il s’installe alors à New York avec son épouse et sa belle-mère et publie Les Aventures d’Arthur Gordon Pym (1838). Il rédige également des articles, des textes et des critiques pour le compte du Burton’s Gentleman’s, puis du Graham’s Magazine et reste fidèle à lui-même, menant des rapports des plus tumultueux avec ses supérieurs successifs.Le succès est pourtant au rendez-vous et avec lui une notoriété grandissante.S’ensuit la publication de différents écrits (contes, énigmes et œuvres philosophiques) ; La Chute de la maison Usher (1839), Colloque entre Monos et Una (1839), Double Assassinat dans la rue Morgue (1841), Le Masque de la mort rouge (1842), le Scarabée d’or (1843)…œuvres diverses qui construisent pour Poe une réputation mitigée entre un indéniable talent et une troublante cérébralité.En 1846, il s'installe à Fordham, près de New York et y vit dans la misère la plus affligeante. Virginia meurt prématurément l’année suivante (1847) à l’âge de 25 ans, accélérant ainsi le processus d’une descente aux enfers déjà largement enclenchée dans l’esprit embrouillé de Poe.L’écrivain est retrouvé, deux années plus tard (1849), inconscient dans une rue de Baltimore et s’éteint, très probablement d’une crise de delirium tremens due à son alcoolisme.Ironiquement, cette mort, des plus sombres et mystérieuses, ne fait aujourd’hui qu’accentuer l’aura de mythification qui fait partie intégrante de la célébrité du légendaire conteur.Il faut pourtant attendre quelques années encore pour que Charles Baudelaire découvre l’œuvre fascinante de Poe, la traduise et la publie pour que le défunt auteur rencontre enfin la gloire. Il laisse derrière lui des chefs-d’œuvre tels que, entre tant d’autres, Histoires fantastiques, Histoires extraordinaires ou encore Le Corbeau (1845), Ulalume (1847), Eurêka (1848) et Le Principe poétique (publié à titre posthume) qui font de lui l'inventeur du roman policier et le pionnier du mouvement surréaliste.Brillant étudiant, excellent militaire et écrivain de génie…n’aurait été son caractère irascible, son alcoolisme destructeur et ses hallucinations en tous genres, Edgar Allan Poe aurait pu vérifier par lui-même que son talent était une sorte de main de Midas ; tout ce qu’il touchait se transformait inévitablement en or.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Nos dossiers du moment

Les plus vues