Nom de naissance Beckham
Nationalité Britannique
Genre Homme
Avis

Biographie

Star des terrains et des recherches sur Google, numéro un des pages peoples, David Beckham est sans aucun doute le footballeur le plus médiatique des années 2000. Mais avant de devenir un produit marketing, le mari de l'ex Spice Girl, Victoria "Posh Spice", a commencé, comme tout ces collègues, par bouffer de la pelouse.  Le gamin de Leytonstone, dans l'est de Londres, n'a jamais rêvé de joueur pour Arsenal ou Tottenham, ni pour aucun autre club de la capitale. Non, la famille Beckham roulait pour Manchester United et allait voir les Red Devils dans leur stade d'Old Trafford ou lors de leurs déplacements. Après différents essais, le petit David rejoint donc les sections de jeunes de Man U en 1989. En 1992, tout s'enchaîne. Il remporte la FA Youth Cup [version anglaise de la Coupe Gambardella] et signe dans la foulée son premier contrat professionnel, à 17 ans. Ses partenaires de formation ? Paul Scholes, Nicky Butt, Ryan Giggs, et les frères Neville (Phil et Gary).  En 1994, Sir Alex Fergusson, l'omnipotent manageur général de Manchester United, envoie son poulain s'aguerrir en division 4 anglaise, à Preston North End. Lorsqu'il intègre enfin l'équipe première la saison suivante, c'est un autre défi qui l'attend, pourtant le jeune homme va exploser presque instantanément. Au sein d'une équipe rajeunie, David Beckham marque l'unique but de la défaite des Reds 1-3 face à Aston Villa.  La presse commence à critiqué la politique de Fergusson, qui a compensé trois départs par trois jeunes sortis sortis du centre formation. Les cinq victoires suivantes vont annoncer le règne de la nouvelle génération de United, Beckham en tête. Le prodige marque un but du milieu de terrain contre Wimbledon et Man U signe le doublé Coupe-Championnat à l'issu de la saison.  Un deuxième titre de champion en poche, Becks, devenu une référence pour la qualité de ses centres et son travail sur le flanc droit, fait ses débuts en équipe nationale en 1997. Le pays attend beaucoup de sa nouvelle idole lors de la Coupe du Monde organisée en France, en 1998, mais David craque contre l'Argentine, en quarts de finale, expulsé pour un coup sur Diego Simeone. Les médias anglais accusent le joueur d'être l'unique responsable de l'élimination des Lions au cours d'une violente campagne de dénigrement.  Beckham laisse passer l'orage et répond sur le terrain, avec Manchester, qui va connaître la plus grande saison de son histoire (1998/99). Au terme d'une des plus intenses finales de l'histoire de la Ligue des Champions, où les Reds inscrivent deux buts sur deux corners de Beckham dans les derniers instants du match pour l'emporter 2-1 face au Bayern Munich, le club signe un incroyable triplé Championnat-Coupe d'Angleterre-Ligue des champions. Ce qui lui vaut deus secondes places, derrière Rivaldo, à l'élection du Meilleur Joueur FIFA et du Ballon d'Or.  Sa situation avec l'équipe nationale ne s'arrange pas pour autant. Au cours de la défaite face au Portugal, lors de l'Euro 2000, Beckham est pris à partie par une poignée de supporters qui chantent "nous espérons que tes enfants mourront du cancer". Le joueur répond d'un doigt, amplifiant la critique. Mais de nouveau journaux ayant participé à la vindicte appellent alors les fans à stopper le lynchage. Beckham achèvera sa rédemption le 6 octobre 2001, en match de barrages pour le Mondial 2002. Mené 2-1 au retour par la Grêce, l'Angleterre fut sauvée dans les dernières minutes par un superbe coup franc enroulé de son nouveau capitaine.  Avec son club, Beckham rajoute encore trois championnats à son palmarès, mais depuis 2000 sa relation avec Alex Fergusson s'est détérioré. Au cours de la saison 2002/03, le joueur de retour de blessure perd sa place sur le côté droit au profit de Ole Gunnar Solskjær. Le 15 février, c'est le clash. Après une défaite contre Arsenal, Fergusson shoote dans une chaussure qui atteint le visage de la star. La photo de Beckham avec son sparadrap fera la une des journaux et le tour du monde.  L'idole d'Old Trafford quitte donc le "théâtre des rêves" de Manchester pour la galaxie Real Madrid. Transféré pour 35 M€, Becks est avant tout un gros coup financier réalisé par le président Florentino Perez qui se remboursera vite sur les ventes de maillots. Pour le sportif, on repassera. Le Real a déjà un spécialiste du côté droit, Luis Figo, l'Anglais se voit donc reconverti milieu axial, chargé de la récupération et de la transmission vers l'avant.  Certains socios sont sceptiques mais Beckham répond aux exigences du poste avec son endurance -; il pratiquait le cross-country étant jeune -; et sa qualité de relance. Ses transversales millimétrées régalent le public de Santiagi Bernabeu mais les résultats ne suivent pas. Son replacement sur le côté suite au départ de Luis Figo vers l'Inter Milan n'y change rien, le club enchaîne les saisons sans titres et la politique du président Perez (recruter une superstar par saison) trouve ses limites. Après l'échec du Mondial 2006, Beck's doit faire face à l'arrivée d'une nouvelle direction à la tête du Real Madrid. Le président Ramon Calderon et l'entraîneur Fabio Capello tardent à manifester leur envie de conserver l'Anglais et ce dernier, en fin de contrat, s'engage à la surprise générale avec le club américain du Los Angeles Galaxy en février 2007. Capello l'envoie en tribune en guise de punition mais est contrait de le réintégrer dans le groupe face à la pression du vestiaire et des supporters. Un pari gagnant puisque le Spice Boy permet au Merengue de décrocher le 30e titre de champion de l'histoire du club. Il peut partir l'esprit tranquille.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2007 Goal Ii, La Consécration Acteur lui-même
2005 Goal! Naissance D'Un Prodige Acteur lui-même

Stars associées