X-Files : 10 choses qu'on attend pour la saison 11

x-files_saison_11.jpg

Tout ce qu'on aimerait voir dans la suite du revival.

La saison 11 de X-Files n'a toujours pas été commandée officiellement, mais il ne faut pas être medium pour comprendre que de nouveaux épisodes verront bien le jour prochainement, sur la Fox (vu le buzz et  les grosses audiences générées par la saison 10). Mais que pourraient-ils apporter de plus ? Que voulons-nous voir (et ne plus voir), dans ce revival moderne de X-Files ? Attention spoilers !

X-Files : bilan sans concession d'une saison 10 inexplicablement bâclée

William, évidemment

x_files_1.jpg

Le fils de Mulder et Scully est évoqué en fil rouge, tout au long de la saison 10, mais de manière très floue. Où est-il ? Qu'est-il devenu ? Est-il en colère contre ses parents qui l'ont abandonné ? Et surtout : dans quelle mesure pourra-t-il sauver Mulder, comme cela est mentionné dans le final ? On a envie de voir ça !

Plus longue, plus travaillée, plus consistante

x_files_2.jpg

Six épisodes, c'était vraiment trop court pour tout faire : mythologie, monstres de la semaine, clins d’œil aux fans de la série originale... Il faudra clairement que la saison 11 revienne proprement sur l'intrigue centrale de la conspiration mondiale, en prenant son temps cette fois. Le virus "Spartan" n'est pas une mauvaise idée en soit. Il faut juste que X-Files prenne soin de raconter son histoire. Et pour réussir cela, il paraît clair que la suite devra compter plus d'épisodes. Elle devra aussi s'appuyer sur un montage plus intelligent.

Encore du Darin Morgan

x_files_3.jpg

Le scénariste est un vrai génie quand il s'agit de nous faire rire avec les affaires non-classées. L'épisode 3, "Mulder and Scully Meet the Were-Monster", le seul qu'il a écrit pour cette saison 10, est certainement le meilleur du revival. Espérons qu'il sera de retour au sein du pôle d'auteurs de la saison 11.

Vince Gilligan et Frank Spotnitz à la rescousse

x_files_4.jpg

Pour des problèmes d'agenda évidents, deux des auteurs majeurs des premières saisons de X-Files n'ont pas pu prendre part à cette saison 10. Vince Gilligan (occupé par Better Call Saul) et Frank Spotnitz (occupé par The Man in The High Castle) seraient bien inspirés de revenir filer un coup de main à Chris Carter, visiblement débordé par ses (trop ?) nombreuses casquettes (showrunner, producteur, scénariste, réalisateur de 3 épisodes...).

De vrais Lone Gunmen

x_files_5.jpg

Les amis de Mulder sont apparus brièvement, au cours du trip psychédélique vécu par l'agent du FBI dans l'épisode 5. Un clin d’œil amusant, mais un peu trop bref. Donner un vrai rôle aux bandits solitaires, dans la suite, pourrait être intéressant.

Laisser tomber Tad O'Malley

x_files_6

On n'a rien contre Joel McHale, au demeurant très drôle dans Community. Mais son personnage dans la saison 10 de X-Files est vraiment "too much". Ce "trublion du Net / millionnaire / théoricien du complot / j'ai tout vu avant les autres" manque franchement de crédibilité et difficile d'avaler que son web-show soit la seule source d'information des Américains...

Arrêtez avec l'ADN de Scully

x_files_7.jpg

Tout au long de la saison 10, Chris Carter a insisté en long, en large et en travers, sur l'ADN modifié de Scully. On a bien compris, elle est spéciale. Peut-on passer à autre chose maintenant ?

Donner plus de place à Skinner

x_files_8.jpg

L'acteur Mitch Pileggi est le seul à avoir son nom dans le générique, aux côtés de Gillian Anderson et David Duchovny. Mais franchement, on se demande encore pourquoi. Le directeur adjoint Skinner a un rôle incroyablement maigrichon dans ce revival. Quelques lignes de dialogues supplémentaires seraient les bienvenues.

Retrouver une ambiance sombre et anxiogène

x_files_9.jpg

X-Files vous a fait peur cette année ? Nous non plus. Durant les années 90, on flippait avant de regarder une enquête dans le monde souterrain des affaires non-classées. Cette année, si on a tremblé 5 secondes (notamment avec l'épisode 4), c'est bien le bout du monde. Certes, on a vieilli et la télé est bien plus effrayante aujourd'hui, qu'elle ne l'était il y a 20 ans. Mais la saison 10 était vraiment trop "light" côté angoisse. On aimerait tant retrouver les frissons des premières années...

Stop avec les références

x_files_10.jpg

La série a passé une bonne partie de son temps à s'auto-référencer, au cours de cette dixième saison. Des clins d’œil souvent amusants et sympathiques pour les fans de la première heure. Mais pour vraiment aller de l'avant et renouveler le show pour de bon, la saison 11 devrait peut-être laisser le passé derrière, histoire d'éviter de tomber dans l'auto-parodie.

Commentaires

A voir aussi

Ligatus

Prochainement au Cinéma

Les plus vues