castle rock critiques
Hulu

"Une mosaïque effrayante des histoires les plus célèbres de King, qui rappelle Fargo et American Horror Story".

C'est l'une des nouveautés les plus attendues de l'été : Castle Rock sera lancée la semaine prochaine sur Hulu (le mercredi 25 juillet) et nous emmènera dans la petite ville éponyme du Maine. Une ville où un mal mystérieux agit et où toutes les horreurs tirées des romans de Stephen King vont se croiser. Excitant non ? La presse US est certes partagée, mais a apprécié dans l'ensemble.

Collider est certainement le plus enthousiaste et écrit : "Castle Rock est une série à ne pas manquer pour les fans de Stephen King. Un show d'horreur incontournable pour les amateurs de mystères sombres, passionnants et axés sur les personnages."

IndieWire a aussi adoré, trouvant la série "intelligente, flippante et fun, avec des personnages profondément ressentis et bien établis. Il y a plusieurs couches dans cette histoire à déchiffrer, au-delà des références. Que pourriez-vous espérer de plus de la bibliothèque Stephen King ?"

Forbes valide également et explique "qu'en tant que thriller sombre d'horreur et mystérieux, la série coche toutes les bonnes cases : l'écriture est tendue, la réalisation est réfléchie, la photo est déconcertante et le design sonore vous fera sursauter."

TVLine voit à son tour dans cette "anthologie une mosaïque effrayante des histoires les plus célèbres de King, qui rappelle Fargo et American Horror Story, avec de véritables frayeurs et de nombreuses performances remarquables."

Entertainment Weekly est sensiblement du même avis, mais se montre plus mesuré : "Pour les fans de King, le monde de Castle Rock sera inévitablement familier, et le fait de passer du temps ici ressemble, à bien des égards, à un retour à la maison, avec toute l'excitation et la crainte qu'une telle visite implique."

Nettement moins emballé, le Hollywood Reporter estime que ce "nouveau drame d'horreur joue sur les références liées à cette ville du Maine tirée des romans Needful Things et The Dead Zone de Stephen King. Mais la série manque d'un récit convaincant en elle-même (...) D'une manière générale, elle n'est pas très effrayante, n'a pas vraiment de gros suspense, et je n'arrive pas encore à déterminer vers quel genre elle a été développée."

Encore plus sévère, Variety tacle : "Qu'est-ce que ça fait de vivre dans un endroit où l'horreur surnaturelle se produit ? En fait, c'est décevant, et ça paraît même plutôt ordinaire (...) Surtout inquiétant sur le papier, la série semble nous répéter à quel point nous devrions être effrayés... sans pour autant y arriver, ni réussir à construire des personnages auxquels on réussit à s'attacher..."