Les SAG Awards 2016 ont pris le contre-pied des Oscars en sacrant la diversité dans les séries

viola_davis.jpg

En pleine polémique "OscarSoWhite", la 22e cérémonie des SAG a couronné de nombreux acteurs de couleur samedi soir.

"Mesdames et Messieurs, bienvenue à la télévision dans toute sa diversité". Voilà comment Idris Elba a célébré l'un de ses deux prix, samedi soir, lors des SAG Awards 2016. En plaisantant ainsi sur scène, l'acteur anglais a parfaitement résumé le sentiment général. Oui, clairement, le syndicat des acteurs américains (Screen Actors Guild ou SAG) a voulu répondre à l'Academy des Oscars et à l'énorme polémique "OscarSoWhite", qui secoue Hollywood depuis quelques semaines (rappelons qu'aucun acteur de couleur n'a été nommé pour une statuette cette année).

Le palmarès de ces 22e SAG Awards prend donc ostensiblement le contre-pied des Oscars, en sacrant majoritairement, dans la catégorie série, des acteurs de couleur. Idris Elba, donc, repart avec le prix du meilleur acteur dans une mini-série (pour Luther). Viola Davis est sacrée meilleure actrice dans un drama (pour Murder). Uzo Aduba est couronnée meilleure actrice dans une comédie (pour Orange is the New Black). Enfin, Queen Latifah remporte le prix de la meilleure actrice dans une mini-série (pour Bessie). La Screen Actors Guild a voulu faire passer un message fort et clair, à un mois des Oscars. Et elle a été entendue.

Leonardo DiCaprio, Brie Larson et Spotlight triomphent aux SAG Awards 2016

Pour autant, Viola Davis refuse d'être cataloguée et cantonnée à sa seule couleur de peau. Après avoir reçu son prix, elle a tenu à rappeler : "Nous (les acteurs de couleur) sommes devenus un sujet de société tendance. Mais la diversité n'est pas un sujet tendance", a alerté la star de Murder à quelques journalistes, dans les coulisses, rapporte Variety. "Je me vois avant tout comme une actrice et peu importe ce qui se passe dans ce business, je trouverai toujours un moyen de pratiquer mon art, de trouver des rôles. D'ailleurs, tous les acteurs de couleur que je connais ne se posent pas de limites. Indépendamment de ce qui se passe dans l'industrie, peu importe ce qui se passe à l'Academy, ils trouveront un moyen de briller. Nous l'avons toujours fait et nous le ferons toujours."

Violas Davis exhorte ensuite les spectateurs à s'ouvrir plus largement à la diversité, notamment dans les cinémas. Elle explique que son personnage dans Murder, "Annalise n'est pas qu'une femme noire. C'est avant tout une femme qui vit sa vie (...) Alors allez voir le film Dope, allez voir Straight Outta Compton. Soutenez des réalisateurs comme Ava Duvernay, Lee Daniels, Spike Lee. Leurs histoires sont tout aussi importantes et valables que celles des autres."

Queen Latifah lui emboîte le pas, se montrant très optimiste car, selon elle, "le changement est inévitable pour l'industrie du film comme il l'a été pour la télévision". En coulisse, l'actrice confie à Variety : "Je pense que certains changements ont déjà commencé, mais le public doit continuer à exiger que ça aille plus loin. Nous sommes dans une société capitaliste, alors espérons que la demande va faire évoluer l'offre." Dans son discours sur scène, la star de Bessie a d'ailleurs encouragé tous les acteurs "en herbe",  qui "n'ont pas l'emballage qu'il faut" à se battre pour "imposer leur propre emballage".

La diversité dans toute sa splendeur, c'était donc clairement le mot d'ordre de ces SAG Awards 2016, pour aller à rebrousse-poil des stéréotypes habituels véhiculés par Hollywood et les Oscars notamment. Comme lorsque Uzo Aduba a dédié sa victoire à "ces acteurs qui ne sont pas dans cette salle avec nous, et qui doivent continuer à essayer, continuer à s'accrocher, continuer à travailler. Vous avez une chance, il vous appartient de la saisir." 

Car le palmarès de cette 22e cérémonie a honoré toutes les formes de diversité, sacrant aussi bien le transgenre de Transparent (Jeffrey Tambor) que l'ensemble du casting complètement décalé d'Orange is the New Black. De quoi faire dire à Laura Prepon, sur scène, en recevant le trophée au nom de tout le casting d'OITNB : "Voilà. C'est de ça qu'on parle, quand on parle de diversité !"

Commentaires

A voir aussi

Ligatus

Prochainement au Cinéma

Les plus vues