Roman Polanski accusé pour la troisième fois d’agression sexuelle

Roman Polanski nouvelle agression sexuelle

Un nouveau cas datant de 1973.

Une femme identifiée seulement par le prénom Robin a déclaré avoir été "abusée sexuellement" par le réalisateur Roman Polanski en 1973. Elle avait à peine 16 ans à l’époque.

Roman Polanski ne pourra pas retourner aux Etats-Unis sans risquer la prison

Accompagnée de son avocate Gloria Alfred, Robin a tenu à faire une déclaration lors d’une conférence de presse à Los Angeles ce mardi 15 août. "Le lendemain, j’ai dit à un(e) amie(e) ce que M. Polanski m’avait fait. Mais, à cette seule exception près, la raison pour laquelle j’ai gardé cela pour moi, c’est que je ne voulais pas que mon père fasse quelque chose qui aurait pu l’envoyer en prison pour le reste de sa vie", explique Robin. 
Son avocate a précisé que l’agression avait eu lieu au sud de la Californie, mais sa cliente n’a pas voulu donner plus de détails. Il est possible qu’elle soit appelée à témoigner lors d’un futur procès malgré la prescription.

Cannes 2017 : première photo de D'après une histoire vraie de Roman Polanski

Le réalisateur de Rosemary’s Baby a déjà été lié à deux autres affaires d’agressions sexuelles par le passé. En 2010, l’actrice britannique Charlotte Lewis avait déclaré que Polanski l’avait forcée à avoir une relation sexuelle lorsqu’elle avait 16 ans. 
La première affaire date de 1977. Polanski avait été accusé d’avoir drogué Samantha Geimer, une jeune fille de 13 ans, avant de la violer dans la maison inoccupée de Jack Nicholson
Il avait reconnu avoir eu des relations sexuelles illégales avec une mineure pour qu’en échange le juge accepte de ne pas retenir d’autres chefs d’inculpations plus graves tel que le viol avec fourniture et usage de drogue.

La victime de Roman Polanski s'exprime en vidéo : "Il y a des choses bien pires"

Après 48 jours en détention pour subir un examen psychologique, il avait été libéré pour finir un tournage. Polanski avait obtenu du juge en charge de l’affaire que les sept semaines passées en détention seraient sa seule peine d’incarcération. Mais convaincu que le juge allait revenir sur sa décision, il a fui les Etats-Unis pour la France en 1978. 

Robin a indiqué être sortie du silence après que Samantha Geimer a enjoint les autorités de clore le dossier.

Commentaires

Prochainement au Cinéma

A voir ailleurs sur le web

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Fiancés
Octobre
Demain et tous les Autres Jours