Alec Baldwin défend Woody Allen

 Alec Baldwin défend Woody Allen

L’acteur trouve le rejet du réalisateur "injuste et triste".

En octobre 2017, le New York Times et le New Yorker rapportent les propos d’une douzaine de femmes accusant le producteur de cinéma Harvey Weinstein d’agressions sexuelles. Cette accusation publique a encouragé de nombreuses victimes, essentiellement sur les réseaux sociaux, à raconter leur propre expérience par le biais du hashtag #MeToo, ce qui a conduit à de nombreuses dénonciations à Hollywood, par exemple envers l’acteur Kevin Spacey, qui a été aussitôt éjecté de la série House of Cards et du film Tout l’argent du monde de Ridley Scott.

Agressions sexuelles : Harvey Weinstein en route vers une inculpation ?

Depuis le 1er janvier 2018, l’association Time’s Up, qui lutte contre les violences sexuelles et les discriminations, a été lancée et a reçu le soutien de plus de 300 personnalités du cinéma, dont les acteurs du film à sortir de Woody AllenRainy Day in New-YorkRebecca Hall et Timothée Chalamet.

Woody Allen a en effet lui aussi été blâmé pour agression sexuelle : l’affaire remonte à 1992 et concerne sa fille Dylan, dont il aurait abusé lorsqu’elle avait 7 ans. Allen a toujours nié en bloc, et son procès a été classé sans suite, mais à la lumière de l’affaire Weinstein, de nombreux acteurs et personnalités du cinéma se détournent de lui aujourd’hui. Rebecca Hall a publié une tribune sur son compte Instagram disant qu’elle regrettait d’avoir travaillé avec le réalisateur, et qu’elle ne le fera plus à l’avenir. Elle a décidé de reverser l’intégralité de son salaire pour Rainy Day in New-York à l’association Time’s Up, tandis que Timothée Chalamet le partagera entre Time’s Up, le centre LGBT de New York et RAINN.

Rebecca Hall et Timothee Chalamet ne veulent plus travailler avec Woody Allen

Mais, malgré tout, Allen garde des alliés à Hollywood, et notamment l’acteur Alec Baldwin. L’acteur a tourné avec Allen dans les films AliceTo Rome with Love et Blue Jasmine, et parle de cette expérience comme de "l’un des privilèges de sa carrièresur son compte Twitter.  Voici la traduction de son double message de soutien : "Deux états ont ouvert des enquêtes criminelles contre Woody Allen (New York et le Connecticut) et aucune charge n’a été retenue contre lui. Le fait de renoncer à le côtoyer et de renoncer à travailler avec lui est sans doute fondé. Mais je trouve ça injuste et triste. J’ai travaillé trois fois avec Woody Allen et cela a représenté des moments privilégiés de ma carrière. Est-il possible de soutenir les victimes de pédophilie et d’agressions sexuelles tout en pensant que WA est innocent ? Je le pense. Mon intention n’est pas de démentir, ni d’ignorer les plaintes, mais accuser des gens de tels crimes, cela doit être traité avec précaution. Tout comme les victimes doivent être traitées avec précaution."

Agressions sexuelles : Ellen Page regrette d'avoir tourné pour Brett Ratner et Woody Allen

Dylan Farrow n’a cependant jamais changé sa version des faits depuis le début de l’affaire. Dans une interview diffusée ce jeudi dans l’émission This Morning de CBS, elle affirme : "Il faut me croire, je dis la vérité. Il est important que les gens réalisent qu’une victime qui accuse, c’est important. Et que c’est suffisant pour changer les choses".

Le dernier film de Woody AllenWonder Wheel, sortira en salles le 31 janvier 2018, tandis que Rainy Day in New-York est prévu pour courant 2018.

 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Volontaire
7 Minuti
Ocean's 8

PREMIÈRE ACTUS