Memories of Murder 2
capture d'écran YouTube

Le criminel, au centre de l’intrigue du thriller de Bong Joon-ho datant de 2003, était en cavale depuis plus de trente ans.

C’est une nouvelle assez incroyable qui vient de tomber en Corée du Sud. Le serial killer, dont les crimes ont inspiré le chef-d’œuvre de Bong Joon-ho, Memories of Murder, vient d’être arrêté plus de trente ans après les faits relatés dans le thriller. L'homme, à l'époque, avait été répertorié comme le premier tueur en série de toute l'Histoire du pays.

Selon l’agence Yonhap, repris plus tard par BNO News, il s’agirait d’un homme d’une cinquantaine d’années dont l’identité n’a pas encore été révélée. Celui-ci est suspecté des viols puis des meurtres de plusieurs femmes, au moins 10, âgées entre 14 et 71 ans, entre 1986 et 1991, toujours avec le même mode opératoire. Dans le film, celui-ci s’attaque aux femmes seules, les soirs de pluie, en demandant à une radio locale de diffuser toujours la même chanson.

Le suspect a été confondu grâce à son ADN retrouvé sur les sous-vêtements d’une des victimes. Selon les médias, celui-ci ne pourrait pas être poursuivi pour cause de prescription. En Corée du Sud, il existait une prescription de 15 ans pour ce type de crime, rallongée à 25 en 2007 avant d’être finalement annulée en 2015.  Malheureusement, celle-ci n’est pas rétroactive. On en attend plus sur ce rebondissement dans l’affaire. Reste à savoir aussi si ces nouveaux éléments vont inspirer à Bong Joon-ho une suite à son classique, Memories of Murder.

A lire aussi sur Première