DR

L’histoire aurait exploré le "monde microbiotique" et les midi-chloriens. 

Si George Lucas n’avait pas vendu Lucasfilm à Disney il y a quelques années, il aurait certainement lancé le chantier d’une nouvelle trilogie Star Wars. Et le réalisateur et scénariste a confié ses idées dans le livre qui accompagne la série documentaire de James Cameron sur la SF, James Cameron’s Story Of Science Fiction. On y apprend ainsi que Lucas souhaitait plonger « dans le monde microbiotique. Il existe ce monde de créatures qui se comportent différemment de nous. Je les appelle les Whills. Et les Whills sont ceux qui contrôlent vraiment l’univers. Ils se nourrissent de la Force ». Il ajoute qu’il aurait pu faire ces films s’il avait « gardé l’entreprise » et sait bien que « bien sûr, beaucoup de fans auraient détesté. Exactement comme la Menace fantôme et tout ça. Mais au moins toute l’histoire, du début à la fin, aurait été racontée ».

George Lucas aurait donc voulu raconter d’où viennent les fameux midi-chloriens introduits par surprise dans la trilogie préquelle (plus leur concentration est importante chez un être, plus il est sensible à la Force). Pour rappel, Anakin Skywalker avait un taux de 20 000, soit le plus important jamais vu dans la galaxie Star Wars, ce qui en aurait donc fait l’élu. On a eu chaud.

Star Wars 9 : Un personnage emblématique de la saga pourrait faire son grand retour

Prochainement au Cinéma