DR

Le cinéaste évoque la star qu'il retrouve pour Jack Reacher - Never Go Back.

Entre deux Mission : Impossible, il revient distribuer des mandales dans la suite de Jack Reacher. Pour rester au top, Tom Cruise est-il condamné à n’être qu’un action hero ? Et combien de temps cela peut-il durer ? Edward Zwick, le réalisateur de Jack Reacher – Never Go Back, réfléchit à la prochaine cascade de l’acteur : sa réinvention.

Vidéo : Tom Cruise Vs Tom Cruise

« Ce n’est pas un hasard si Tom Cruise s’est concentré sur l’action ces dernières années : il a anticipé une tendance avant même que les gens du milieu ne se rendent compte qu’elle existait. Il a senti que pour rester au sommet, l’action et les cascades spectaculaires étaient ses meilleures options. À ce moment de sa carrière, il est particulièrement intéressant de se poser la question de ce qu’il fera plus tard. Dans Jack Reacher – Never Go Back, on essaie d’allier les deux, l’action et la pure performance d’acteur. C’est un rôle plus habité, le personnage n’intériorise pas ses émotions. Tout le monde ne s’en rendra pas compte, mais les gens sophistiqués comprendront que Tom souhaite tendre vers plus de profondeur. Je ne crois pas à un changement radical dans les années à venir, parce qu’il a beau avoir 54 ans, je n’ai jamais vu quelqu’un aussi en forme que lui. Il pourrait continuer facilement dix ans comme cela, je n’en serais pas du tout étonné. Sauf que je ne pense pas qu’il veuille poursuivre obstinément dans cette voie comme Liam Neeson ou Sylvester Stallone. Je ne suis pas dans sa tête, mais je sens qu’il a des ambitions qui dépassent le simple fait d’être une star. Il veut des rôles. De grands rôles. Mais demandez-vous combien de films de studios tournés ces cinq dernières années proposaient des rôles complexes et ambitieux ? Nous sommes proches de zéro. Les nominations aux Oscars ne sont pas pour les films de studios. La question qui se pose est donc la suivante : Tom voudrait-il faire des films indépendants ? Accepterait-il de perdre son statut d’icône de film d’action ? Je pense qu’il s’y prépare. Je l’ai dirigé il y a quelques années dans un film qui n’avait rien à voir, Le Dernier Samouraï. Il n’a pas changé. C’est quelqu’un qui aime être dirigé, qui veut aller vers l’émotion, parfois la tragédie. Il est disponible pour son réalisateur. Et si j’avais un rôle profond dans un film indépendant à lui proposer, il y réfléchirait, j’en suis certain.

Tom est une star véritable


Il y a quelque chose de bizarre dans notre milieu : les acteurs sont marqués au fer rouge dès lors qu’ils enchaînent quelques projets similaires. Nous n’allons pas chercher plus loin. Est-ce que Tom peut se défaire de cette marque « action et cascades » qu’il a au front ? Je le crois profondément. Les gens ont la mémoire courte, mais il a été autre chose par le passé, un autre type d’acteur. Il peut tout jouer. Le cinéma, c’est toute sa vie. Il respire, il mange cinéma. C’est là qu’il se sent le plus vivant. Je ne peux pas dire que je le comprends vraiment, parce que ce n’est pas ma vision des choses, mais cela m’émerveille. Tom est une star véritable, avec ce que cela comporte de charisme et d’ego. Cependant, un grand acteur fait oublier qui il est au bout d’une seule scène. Le spectateur voit quelqu’un d’autre à l’écran. Il est alors contraint de rendre les armes. »

Propos recueillis par François Léger

Extrait exclu de Jack Reacher - Never Go Back

Jack Reacher – Never Go Back sort en salles le 19 octobre. Bande-annonce :