GALERIE
The Walt Disney Company France / Marvel Studios

Cette suite est assez détachée des autres Marvel… sauf à la fin.

Attention, spoilers ! Ant-Man et la Guêpe tease des éléments qui devraient être développés dans Avengers 4. Mieux vaut avoir vu le film, ainsi qu’Infinity War, pour tout comprendre. Car si cette suite, toujours portée par Paul Rudd et Evangeline Lilly, se déroule en majeure partie en marge des intrigues des autres blockbusters du studio, sa fin fait clairement le lien avec le prochain épisode. Récapitulons.

Ant-Man et la Guêpe : Une parenthèse fun en attendant Avengers 4 [critique]

Au début du film, Scott porte un bracelet électronique suite à son incarcération à la fin de Captain America Civil War. L’intrigue générale est rapidement évoquée, le personnage parlant de ce combat en Allemagne, et la Guêpe lui reprochant d’être parti en solo, et surtout de s’être fait attraper. Cela pose les bases de l’histoire de cette suite, puisqu’il se lance dans un jeu du chat et de la souris (enfin, de la fourmi, plutôt) avec un policier chargé de l’arrêter s’il quitte son domicile. Hope le kidnappe tout de même plus ou moins contre son gré pour tenter de libérer sa mère, coincée depuis 30 ans dans le quantum realm/monde quantique. On ne voit finalement pas trop de détails de cet univers déjà aperçu dans le premier volet (quelques tardigrades, des effets de kaléidoscope, une sorte de trou noir en son centre…), mais on sent bien qu’il sera très important dans le dénouement d’Avengers 4.

Ses règles ne sont pas vraiment explicitées non plus : on sait seulement qu’il permet de devenir minuscule, mais qu’en ayant un contact trop puissant avec lui, cela peut causer des troubles physiques et des douleurs, comme pour le personnage d’Ava/Ghost (Hannah John-Kamen). Au cours de l’intrigue, les héros trouvent le moyen d’y voyager, et surtout d’en revenir. C’est d’ailleurs surtout cet élément qui devrait être réutilisé dans la suite d’Infinity War : si Ant-Man et ses coéquipiers peuvent atteindre la taille d’une molécule, ils pourraient échapper à la vigilance de Thanos et peut-être même l’empêcher de nuire. Sauf qu’à la toute fin, au cours de la première scène post-générique, Hope/La Guêpe (Evangeline Lilly) et ses parents, joués par Michelle Pfeiffer et Michael Douglas, disparaissent en cendres, comme la moitié de l’univers, suite au claquement de doigts du Titan Fou qui a eu lieu à la fin d’Avengers 3. Scott se retrouve à cause de cela coincé dans le Quantum Realm, sans savoir ce qui est arrivé à ses proches, vu que toute communication a été coupée. Janet ayant affirmé que son enfermement au sein de ce monde durant 30 ans a considérablement changé son mode de fonctionnement, il devrait lui aussi être affecté par le monde quantique. Comment, exactement ? Les scénaristes sont malins : ils ouvrent des pistes mais ne donnent pas de réponse concrète. Les lecteurs de comics supposent aussi qu'en plus d'utiliser le Quantum Realm, Avengers 4 fera revenir ses super-héros dans le temps... Il faudra attendre fin avril 2019 pour élucider tous ces mystères au cinéma.

Les scènes post-générique d’Ant-Man et la Guêpe valent-elles le coup ?

Du teasing post-Avengers 4 ?
Un autre élément qui pourrait être important dans l’avenir de la franchise Marvel est glissé dans Ant-Man et la Guêpe : la fille de Scott, jouée par Abby Ryder Forston, rêverait de devenir à son tour une super-héroïne. Elle tanne même son papa pour être sa coéquipière !

On a du mal à croire que ces discussions père-fille soient là seulement pour la blague. En plus de montrer un rapprochement entre Ant-Man et la Guêpe, que le héros fait accepter à son enfant comme sa véritable coéquipière, ce sujet pourrait être un teasing pour une future aventure où l’on retrouverait Abby en costume. De quel personnage ? Là aussi, c’est un mystère, mais Kevin Feige commence à évoquer la possibilité d’étendre l’univers de Marvel en consacrant des films à de nouveaux personnages dotés de pouvoirs, notamment des adolescents. Le producteur précise tout de même que tout cela verra le jour APRES la sortie d’Avengers 4.

Ant-Man et la Guêpe est dans les salles depuis le 18 juillet. Bande-annonce :

La fille d’Ant-Man bientôt super-héroïne ?