Charles Aznavour
RETNA/Photoshot/ABACA

Le dernier géant de la chanson française est décédé à 94 ans.

Le chanteur Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, ont annoncé ses attachés de presse à l’AFP. Le dernier géant de la chanson française se serait éteint dans son sommeil, à son domicile, dans le Sud de la France. Il faisait partie des rares chanteurs français à remplir des salles de concert dans le monde entier. Durant sa carrière longue de plus de 70 ans, il a interprété pas moins de 1 400 chansons dans cinq langues différentes (français, anglais, espagnol, italien et allemand).

Charles Aznavour, Shahnourh Varinag Aznavourian de son vrai nom, est né à Paris le 22 mai 1924 dans une famille d’artistes d’origines arméniennes. Il commence sa carrière de chanteur au début des années 1940 aux côtés du pianiste et compositeur Pierre Roche. Il est repéré quelques années plus tard par la chanteuse Edith Piaf, qui l’emmène en tournée aux Etats-Unis et l’incite à se lancer en solo. Il compose à composer pour les vedettes de l’époque, notamment pour Gilbert Bécaud et Juliette Gréco. Il décroche son premier succès en 1961 avec "Je m’voyais déjà". Il enchaîne alors les tubes, parmi lesquels "Les comédiens" (1962), "For Me Formidable" (1964), "La Bohème" (1965), "Emmenez-moi" (1967), "Les Plaisirs démodés" (1972) et "Mes amis, mes amours, mes emmerdes" (1976). Il a chanté en duo avec de grandes stars de la variété américaine, notamment Frank Sinatra, Dean Martin et Liza Minnelli.

 

 

Egalement acteur, Charles Aznavour a participé à une soixantaine de films tout au long de sa carrière. Il fait ses débuts devant la caméra en 1936 dans La Guerre des gosses d'Eugène Deslaw et Jacques Daroy. Il a tourné notamment sous la direction de Jean Cocteau (Le Testament d’Orphée, 1959), François Truffaut (Tirez sur le pianiste, 1960), Claude Chabrol (Folies bourgeoises, 1975 et Les Fantômes du chapelier, 1982), Volker Schlöndorff (Le Tambour, 1979) et Claude Lelouch (Edith et Marcel, 1982 et Viva la vie, 1983). Il a joué aux côtés de Pierre Brasseur (La Tête contre les murs, 1958), Lino Ventura (Un taxi pour Tobrouk, 1960 et La Métamorphose des cloportes, 1965), Claudia Cardinale et Jean-Claude Brialy (Les lions sont lâchés, 1961). Il avait dernièrement prêté sa voix au personnage de Carl Fredricksen, le papi grincheux dans Là-Haut.