Abaca

Le film de Martin McDonagh repart avec cinq prix.

« Notre industrie a traversé une année difficile. De courageuses révélations de harcèlement et d’abus sexuels se sont succédées », a lancé hier soir la directrice de l’Académie des Bafta Jane Lush, durant son discours d’ouverture. Forcément marquée par les scandales sexuels de ces derniers mois qui ont chamboulé l’industrie du cinéma, la cuvée 2018 a célébré 3 Billboards : les panneaux de la vengeance, qui repart avec les statuettes du Meilleur film, Meilleure actrice (pour Frances McDormand), Meilleur acteur dans un second rôle masculin (Sam Rockwell), Meilleur scénario original et Meilleur film britannique. Un succès qui laisse présager de belles choses pour le long-métrage de Martin McDonagh aux Oscars, le mois prochain. Le réalisateur a confié sur scène que son « film est à la fois plein d'espoir et de colère (…) Comme on l'a vu ces derniers temps, la colère est parfois le seul moyen de se faire entendre et d'obtenir un changement ». Frances McDormand s’est dite « solidaire » de ses « soeurs de lutte » de #MeToo et Time's Up.

Guillermo Del Toro s’est vu remettre le prix du Meilleur réalisateur pour La Forme de l’eau, alors que Gary Oldman a reçu la statuette du Meilleur acteur pour sa performance dans Les Heures sombres, le biopic de Winston Churchill. Ridley Scott a quant à lui été célébré pour l’ensemble de sa carrière.

Retrouvez le palmarès des Bafta 2018 ci-dessous :

Meilleur film : 3 Billboards : les panneaux de la vengeance

Meilleur réalisateur : Guillermo del Toro pour La Forme de l’eau

Meilleure actrice : Frances McDormand pour 3 Billboards : les panneaux de la vengeance

Meilleur acteur : Gary Oldman pour Les heures sombres

Meilleur actrice dans un second rôle féminin : Allison Janney pour Moi, Tonya

Meilleur acteur dans un second rôle masculin : Sam Rockwell pour Three Billboards : les panneaux de la vengeance)

Star montante : Daniel Kaluuya pour Get Out

Meilleur scénario original : 3 Billboards : les panneaux de la vengeance (Martin McDonagh)

Meilleur scénario adapté : Call Me by Your Name (Luca Guadagnino), écrit par James Ivory, d’après le roman d’André Aciman

Meilleur documentaire : I am not Your Negro

Meilleur film d’animation : Coco

Meilleur film britannique : 3 Billboards : les panneaux de la vengeance

Meilleur film en langue étrangère : Mademoiselle

Meilleur musique originale : La Forme de l’eau (musique d’Alexandre Desplat)

Prochainement au Cinéma