Toutes les critiques de Les Femmes du 6ème étage

Les critiques de Première

  1. Première
    par Bernard Achour

    Le défilé inaugural de témoignages fait très peur. "Yé sais faire lé ménage", dit l'une des pseudos-femmes de chambre qui défilent devant la caméra, et on se sent alors embarqué pour deux heures de farce phonético-culturelle à la mord-moi le folklore. Mais non. Enfin, pas tout à fait. Car, si la plupart des clichés hispaniques sont bel et bien convoqués, ils ne tardent pas à nourrir le coeur du scénario : le dégel progressif de l'iceberg réactionnaire qu'est l'agent de change fortuné interprété par Fabrice Luchini, drôle, touchant, et mesuré.

Les critiques de la Presse

  1. Les Cahiers du cinéma
    par Vincent Malausa

    Entre la croyance simple dans une authenticité cherchant du côté de la justesse moral et le pur plaisir du divertissement populaire, le ouvre un espace presque abstrait dans lequel Fabrice Luchini est absolument fabuleux. L'aventure onirique est une lecture possible de ce récit d'égarement et de fantasmes (...)

  2. StudioCiné Live
    par Laurent Djian

    Un comédie râfraichissante comme l'était "Romuald et Juliette" en son temps.

  3. Fluctuat
    par Eric Vernay

    Scénariste pour Nicole Garcia et auteur d'une poignée de films dont deux avec Fabrice Luchini (L'année Juliette ; Le Coût de la vie), Philippe Le Guay retrouve son acteur fétiche pour Les Femmes du sixième étage, une comédie romantique sur fond de lutte des classes dans la France de De Gaulle. Subtil, drôle et touchant.

  4. Positif
    par Philippe Rouyer

    Cette plongée dans l'inconnu est d'autant plus captivante que le réalisateur et son scénariste Jérîme Tonnerre ont peuplé leur film d'un savoureuse galerie de portraits dont la vitalité évite toute caricature.

  5. Paris Match
    par Alain Spira

    Ce film rafraîchissant et réfléchissant nous convie à surfer sur l'une des premières vagues de l'immigration au ceour de ce Paris provincial des années 60.

  6. Télé 7 jours
    par Viviane PESCHEUX

    sous l'apparente légèreté de cette comédie sociale se dégage un touchant parfum de mélancolie.

  7. Le Monde
    par Jean-Luc Douin

    Le divertissement est d'autant plus réussi que les comédiens sont au diapason. Fabrice Luchini et Sandrine Kiberlain sont décidément parmi nos meilleurs interprètes fantaisistes.

  8. 20 Minutes
    par Caroline Vié

    Le Guay slalome élégamment entre les clichés paella et flamenco pour jouer une mélodie douce-amère. Sa fable sociale, sise dans les années 1960, prend des allures d'histoire d'amour dont la tendresse ne penche jamais vers la mièvrerie. La vitalité des dames ­ibériques, menées par Natalia Verbeke et Carmen Maura, tranche sur la froideur réfrigérante de Sandrine Kiberlain, en bourgeoise aussi bête et prétentieuse que ses escarpins