Toutes les critiques de Jack et la Mécanique du coeur

Les critiques de Première

  1. Première
    par Eric Vernay

    Après son roman La Mécanique du coeur et l’album sur le même thème composé par son groupe Dionysos, Mathias Malzieu décline cette fois son histoire en dessin animé, coréalisé avec Stéphane
    Berla. Dans une esthétique 3D nourrie d’influences diverses, du romantisme macabre de Tim Burton à la fantaisie présurréaliste de Georges Méliès (pionnier des effets spéciaux au cinéma qui apparaît d’ailleurs dans le film), en passant par le western et le slam, cette fable musicale nous raconte l’histoire d’un coeur en hiver surpris par l’amour. Malzieu l’hommeorchestre ne manque pas de belles idées (on aime particulièrement le train-accordéon, Jack l’Éventreur doublé par le fantôme de Bashung ou l’escalade de flocons), mais malgré un rythme endiablé, sa petite mécanique poétique manque d’incarnation.

Les critiques de la Presse

  1. Le Parisien
    par Renaud Baronian

    Si le film s’avère si réussi, ce n’est pas seulement grâce à son scénario et à sa partition : il bénéficie d’une animation incroyablement inventive, qui mixe intelligemment les genres. Tantôt pleine de poésie, à la façon des grands classiques comme « le Roi et l’Oiseau », tantôt proche du manga, elle offre des plages audacieuses de scènes en grand large qui s’animent en pop-up à la façon d’un livre pour enfants, tout en sachant s’arrêter sur un détail plein écran comme une larme ou un sourire. Un charme graphique qui opérera tant sur les adultes que sur les enfants.

  2. Public
    par Florence Roman

    Le chanteur de Dionysos adapte son roman et invite son ex, Olivia Ruiz, sur ce joli film d’animation musical qui flirte avec l’esthétique de James et la pêche géante.

  3. A voir à lire
    par Leslie Guyomard

    Un conte fantaisiste, un poème teinté de magie, bienvenue dans l’univers étrange et envoûtant de Mathias Malzieu.

  4. Télé loisirs
    par Gwénola Trouillard

    Un conte musical et onirique à rêver sans modération !

  5. 20 Minutes
    par Caroline Vié

    une fable poétique et bouleversante.

  6. Télérama
    par Pierre Murat

    Début d'un film d'animation étonnant, inspiré par l'album et le disque de Mathias Malzieu. Romantisme noir et poésie subtile...

  7. Toutlecine.com
    par Mélanie Bonvard

    L’adaptation cinématographique de Jack et la mécanique du cœur émerveille et attendrit au plus haut point son spectateur.

  8. Positif
    par Bernard Génin

    Un film insolite et d'une grande inventivité.

  9. Le Canard Enchainé
    par Sorj Chalandon

    entre génie graphique et intelligence musicale (...) Une poésie à coeur fendre, pour enfants de plus de 6 ans.

  10. Pariscope
    par Arno Gaillard

    Mathias Malzieu, leader du groupe Dionysos, passe à la réalisation avec ce dessin animé adapté de son livre et de son album « La mécanique du coeur », et produit par le studio de Luc Besson. Le réalisateur, Olivia Ruiz, Arthur H, Grand Corps Malade et Jean Rochefort prêtent leurs voix aux personnages de ce conte animé et chanté qui vous emmènera des brumes du Nord au pays de Don Quichotte. Avec eux, vous partagerez maints secrets que vous garderez à jamais en vous, tout près de votre coeur.

  11. Ouest France
    par Marilyne Letertre

    Mélancolie, aventure, humour et B.O. dionysienne s'associent ici avec grâce dans un univers gothico-romantique qui émerveillera enfants et parents.

  12. TLC - Toute la Culture
    par Gilles Herail

    Projet fou et commercialement invendable, soutenu par Besson qui rappelle qu’il est avant tout un amoureux de cinéma, Jack et la mécanique du coeur n’est pas le film le plus bouleversant de l’année mais sa proposition de cinéma est unique.

  13. La Croix
    par Corinne Renou-Nativel

    Les images sont si belles que souvent on voudrait les arrêter pour regarder plus longuement Édimbourg sous la neige, le fascinant pic rocheux sur lequel repose en équilibre la demeure de Madeleine ou l’expression subtile d’un regard.

  14. Gala
    par La rédaction de Gala

    Avec ce premier long-métrage, Mathias Malzieu et Stéphane Berla rendent un vibrant hommage à la machine à rêves qu'est le cinéma. Et Jack, mi-Petit Prince mi-Peter Pan, livre un message poétique et politique : il faut assumer sa différence et tout risquer par amour.

  15. Ouest France
    par Pierre Fornerod

    Même si le propos se pare de fantastique et de surréalisme, l'univers visuel reste raconté sur un mode très soigné et raffiné.

  16. Nouvel Obs
    par Marjolaine Jarry

    Seul regret : l’esthétique proprette de cette production Luc Besson qui fait parfois l’effet d’un décalque pâlichon des chansons originales, bourrées d’inventions à la Vian, empreintes d’une emballante mélancolie.

  17. Version Femina
    par Valérie Robert

    Le résultat est un drôle d’objet imparfait, mélange de références au cinéma fantastique, à Tim Burton et à Pinocchio. Avec des moments gracieux dans la partie mettant en scène Georges Méliès (Jean Rochefort) et des chansons enjouées.

  18. RTL
    par Stéphane Boudsocq

    Il y a un univers, une idée de conte à la Tim Burton. Ce film raconte comment un petit garçon portant une horloge à la place du cœur rencontre une jeune fille qui affole ses aiguilles et lui fait risquer sa vie. Je ne suis pas fan de l'animation qui est très statique. La musique non plus n'est pas au rendez-vous. Mais, moment de grâce quand la voix d'Alain Bashung surgit de l'au-delà.

  19. Culture box by france Tv
    par Jacky Bornet

    Le spectacle fait spontanément penser à l’univers de Tim Burton (notamment aux « Noces funèbres »), même si Mathias Malzieu se dit plus proche de celui de Jim Jarmush.

  20. L’Ecran Fantastique
    par Pascal Pinteau

    Certes il y a de belles images au cours de ce périple, mais aussi un air de déjà-vu

  21. Le Figaro
    par Olivier Nuc

    Le chanteur de Dionysos, auteur du conte puis de l'album Jack et la mécanique du cœur ,a fait de son œuvre un objet hybride atypique et attachant.

  22. StudioCiné Live
    par Sophie Benamon

    Un beau conte un peu trop simple.

  23. Le Monde
    par Noémie Luciani

    Le chanteur du groupe Dionysos, Mathias Malzieu, épaulé de Stéphane Berla, adapte son propre roman, « La Mécanique du cœur », n'offrant rien de mieux qu'une poésie de surface

  24. CinémaTeaser
    par Ilan Ferry

    Réduit au rang de simple support visuel, "Jack et la mécanique du cœur" s’écoute plus qu’il ne se regarde.

  25. Les Fiches du cinéma
    par La redaction de Les Fiches du Cinema

    D'abord roman puis album, l'histoire imaginée par Mathias Malzieu devient un film d'animation aux allures de clip. Du sous-Burton, trop sombre pour les tout petits et trop niais pour les autres...