Ce matin lors d'une interview dans Téléfoot, le joueur de l'équipe de France Patrice Evra en a profité pour régler ses comptes avec plusieurs observateurs et commentateurs de football. Luis Fernandez, Bixente Lizarazu, Pierre Ménès et Roland Courbis en prennent pour leur grade!

C'est un sacré règlement de comptes auquel ont pu assister les téléspectateurs de Téléfoot ce dimanche matin. Lors d'une interview accordée au magazine sportif de TF1, le joueur de football français Patrice Evra a taclé avec virulence plusieurs commentateurs sportifs qui le critiquent sur ses performances et son attitude depuis quelques temps. Pour faire simple, le joueur leur reproche de faire de lui le "mal-aimé" des Bleus depuis le désastre du Mondial 2010 en Afrique du Sud.Le premier à s'attirer les foudres du défenseur de Manchester United est l'ex sélectionneur du PSG, Luis Fernandez, que Patrice Evra appelle "Michel Fernandel": "En 2008, je lui quand je lui ai fait visiter Old Trafford, il était comme à Euro Disney. Lui, quand on lui a donné les clés du Paris Saint-Germain, à part sucer des Chupa Chups et danser la Macarena au bord du terrain, je sais pas ce qu'il a fait..." lâche-t-il.Le latéral enchaîne ensuite avec Bixente Lizarazu: "Après, il y a Lizarazu. Je sais pas ce qu'il a contre moi. Moi, j'ai été élu deux fois meilleur arrière gauche du monde, quatre fois meilleur arrière gauche de la Premier League.Lui, je sais même pas s'il a déjà été élu meilleur arrière gauche du monde... Après, il a ses raisons... Pour ma première sélection en équipe de France, ils m'ont tous serrés la main à part lui. Thierry Henry lui avait dit 'Oh Liza, elle est là, la relève'. Et il m'avait regardé en disant 'Pourquoi? On t'a dit que j'étais déjà à la retraite ? Enervé.". C'est ensuite Pierre Ménès qui a été chargé avec virulence: "Y a Ménez, Ménès... Je ne veux pas lui donner de l'importance mais j'espère le croiser un jour. Il a parlé de ma famille. il a dit que j'étais prêt à vendre ma mère pour revenir en équipe de France... Malouda l'a déjà croisé : il ne parle plus de lui, il l'a chopé. J'espère le choper ! Le jour où il saura faire 8 jongles, j'arrête ma carrière !" Et d'ajouter: "Eux, même Rama Yade arrière gauche, ils diront qu'elle est meilleure que moi ! Qu'ils arrêtent de mentir à la France ! Et y a aussi, comment il s'appelle... Rolland Tournevis (de son vrai nom Rolland Courbis, Ndlr). Lui aussi sur RMC, il ne fait que parler !"Après cette interview choc, Bixente Lizarazu, consultant dans l'émission de TF1, n'a pas manqué de répondre sans détour à l'international français. Sur son compte Twitter, Pierre Ménès ne s'est pas privé non plus de lâcher quelques commentaires "musclés" après la diffusion de l'interview. Ambiance, ambiance...Vers 19h, la Fédération Française de Football a indiqué dans un communiqué que le joueur serait convoqué par le président de la FFF, Noël Le Graët, et le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps afin de "s'expliquer".