DR

La séquence avait fait grand bruit. Le 30 mai dernier, une opératrice prompteur de D8 était intervenue en direct dans Touche pas à mon poste pour se plaindre des baisses de salaires imposées par Canal+. Depuis, elle n’aurait plus travaillé pour le groupe. Elle lance une pétition.

L’intervention de Sophie Tissier, intermittente du spectacle, avait ému Cyril Hanouna et son équipe en intervenant en direct face à Jean-Luc Mélenchon dans Touche pas à mon poste. Le 30 mai 2013, elle interrompait le cours normal de l’émission pour se plaindre publiquement des baisses de salaires consécutives au rachat de Direct 8 (devenu D8) par Canal+. A l’époque, elle évoquait une perte de 25% de son salaire mensuel. "On nous prend à la gorge. J’ai envie de travailler avec vous, mais j’ai envie de gagner ma vie" déclarait-elle la voix cassée par l’émotion.Trois mois plus tard, sa situation ne semble pas s’être améliorée. Bien au contraire. Dans une pétition, Touche pas à mon intermittente !, adressée à la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, mais aussi au PDG du groupe Canal+ Bertrand Méheut, au PDG de D8 Ara Aprikian et à la DRH du groupe Sophie Guieysse, il est écrit : "Pour avoir dénoncé une situation insupportable, elle se retrouve rayée définitivement des plannings de D8 et Canal Plus après deux ans et demi de bons et loyaux services."Interrogée par Les Inrocks, la jeune femme explique ne plus avoir été contactée par D8 : "Ils disent que j’ai brisé la confiance en intervenant en direct. Ils m’ignorent, ils ne répondent ni au téléphone ni aux messages. Je ne suis rien pour eux." Une situation qui lui coûte 1 600 euros par mois.Cyril Hanouna, qui s’était montré bienveillant envers elle, n’aurait rien fait pour l’aider dans sa démarche. Les chroniqueurs non plus. "Les chroniqueurs sont eux-mêmes sur la sellette donc ils ne vont pas se mettre en danger… Chacun pense à sa carrière. Cyril Hanouna ne répond pas aux messages que j’envoie à son assistant. Je ne le blâme pas, je ne vais pas lui demander d’être courageux !" explique-t-elle à nos confrères.Dans cette pétition, Sophie Tissier demande la revalorisation des salaires de Canal+, la reconnaissance de son métier d’opérateur prompteur et sa réintégration dans les plannings de D8. A ce jour, 2 500 signatures ont été récoltées.A l’époque de son intervention en direct, D8 avait choisi de couper au montage la séquence lors de la rediffusion de l’émission. 'Touche pas à mon poste' interrompu: "Canal... par LeHuffPost