DR

D'après une enquête menée par Eurodata TV Worldwide, les chaînes du monde entier se mettent à la tendance de la proximité. Cet été, les programmes cherchaient à séduire le téléspectateur tandis qu'aujourd'hui ils développent davantage la contiguïté.

D'après une enquête menée par Eurodata TV Worldwide, les chaînes du monde entier se mettent à la tendance de la proximité. Cet été, les programmes cherchaient à séduire le téléspectateur tandis qu'aujourd'hui ils développent davantage la contiguïté.Toutes les télévisions du monde s'alignent sur le même point : la tendance de la rentrée sera la proximité avec le téléspectateur.Si cet été la séduction était de mise aujourd'hui il n'en est rien. La télévision se positionne comme le juste reflet de la société qu'elle représente. Pour cela, elle aborde des thèmes qui préoccupent le public, soucieux de leur famille, leur emploi et du quotidien. Les héros se montrent comme des êtres humains dotés de failles et de faiblesses, un miroir des téléspectateurs. La télévision, à travers ses programmes met donc à l'honneur le quotidien mais saupoudré d'une bonne dose d'humour et d'autodérision. La télévision cherche à renvoyer au public une image sans faux semblants. Dans l'émission de télé réalité Reality Affairs (Allemagne), une famille et ses problèmes sont mis en avant. Pas de voix off, juste l'impact des images. Confidente, combattante ou aidante, la télévision joue la carte de la pluralité. Dans Tous ensemble sur TF1, Marc Emmanuel accompagné de bénévoles, se portent volontaires pour construire une maison tandis que dans Frogers : Helemaal Heppie ! (Pays-Bas) le chanteur René Froger grâce à son association permet à des enfants de partir en vacances.Toutes les chaînes internationales et les télés du monde se mettent d'accord, la proximité sera l'atout majeur de la rentrée.