DR

Selon le site de Journaliste en Danger, 2 chaînes de télévision Canal Congo Télévision (CCTV) et Canal Kin Télévision (CKTV) de Kinshasa, appartenant au principal opposant au régime, ont été censurées pendant 24h. Leurs émissions auraient repris hier.

Selon le site de Journaliste en Danger, 2 chaînes de télévision, Canal Congo Télévision (CCTV) et Canal Kin Télévision (CKTV) de Kinshasa, appartenant au principal opposant au régime, ont été censurées pendant 24h. Leurs émissions auraient repris hier.La République Démocratique du Congo a été le théâtre d'un évènement contraire aux principes mêmes d'une démocratie. Nous sommes le lundi 26 juillet 2010, il est 3h00 du matin quand un commando de 5 personnes armées rentre dans les locaux abritant le service technique de Canal Congo Télévision (CCTV) et Canal Kin Télévision (CKTV) à Kinshasa, et ordonnent la coupure des faisceaux des deux chaînes. Sans explications officielles, la reprise aurait été ordonnée le mercredi 28 juin 2010 à 20 heures, par le Ministre de la Communication et des Médias, M. Lambert Mende.Il est bon de préciser que CCTV et CKTV appartiennent à M. Jean-Pierre Bemba Gombo, le principal opposant au président Joseph Kabila lors des élections de 2006, et actuellement détenu depuis deux ans dans une prison de la Cour Pénale Internationale à la Haye.Démocratie, quand tu nous tiens…