DR

Cette quatrième saison de Danse avec les stars diffusé sur TF1 a démarré sur les chapeaux de roue avec des prestations surprenantes et de très haut niveau !

Un zeste de nouveautésPour la quatrième saison de Danse avec les stars, TF1 a décidé de miser sur une recette à succès en maintenant inchangé le jury composé de Jean-Marc Généreux, Pietra (Marie-Claude Pietragalla), Chris Marques et Shy’m. Seule différence cette saison : l'introduction d’une nouvelle danse. Les candidats doivent désormais faire leurs preuves sur de la danse contemporaine, LA discipline phare de Pietra. Un début qui tire en longueurSi on attendait avec impatience le retour de Danse avec les stars, cette soirée nous a un peu laissés sur notre faim, la faute aux sujets de présentation des candidats franchement trop longs. Alors oui, il s’agit de la première émission donc faire des sujets complets était indispensable, mais ces pastilles vidéos étaient beaucoup trop longues et venaient casser le rythme imposé par les prestations des stars. C’est d’ailleurs bien dommage car l’impression d’ensemble est plutôt bonne à ce niveau malgré l’overdose de coupures pub. La soirée est allée crescendo avec des prestations de plus en plus surprenantes et impressionnantes. Un bon point pour cette première de Danse avec les stars.Des problèmes techniques en pagailleLes aléas du direct n’ont pas épargné ce lancement si attendu de Danse avec les stars. Plusieurs problèmes techniques sont en effet venus émailler la soirée et notamment des problèmes de son. Après un premier contretemps lors du sujet diffusé sur Tal, c’est la vidéo consacrée à Titoff qui pâtit de problèmes d’écho sur la bande sonore. À tel point que Vincent Cerutti est contraint d’abréger les souffrances des téléspectateurs en arrêtant le sujet avant la fin, le temps de régler ces quelques soucis techniques. Petit bémol également lors de la prestation de Laury Thilleman. La fumée propulsée sur le piste de danse cachait presque entièrement les pieds de la Miss; et ce pendant une grande partie de sa prestation. Dommage ! Si on reste indulgents pour cette première émission, on ne peut s’empêcher d’être surpris de voir ce type de problèmes sur une émission telle que Danse avec les stars sur TF1.Sandrine Quétier trop discrète Cette année encore, Sandrine Quétier semble passer au second plan face à l’omniprésent Vincent Cerutti. Après avoir lancé en duo l’émission, chacun retrouve sa place. Le présentateur à côté de la piste de danse pour écouter les commentaires des juges, et Sandrine Quétier dans un salon un peu plus éloigné pour poser quelques questions et lancer les notes des jurés. Personnellement, on regrette vraiment de ne pas voir un peu plus Sandrine Quetier qui mériterait plus d’exposition.Jean-Marc Généreux en très –trop- grande formeSi retrouver le jury de Danse avec les stars était un plaisir, on ne peut s’empêcher d’être vite lassés par les nombreux cris de Jean-Marc Généreux. On a beau apprécier son exubérance et sa fameuse expression "ça j’achète !", on ne comprend pas toujours son besoin de crier lorsqu'il s'exprime. Alors oui, on pinaille un peu, mais s’il reste ainsi toute la saison, on aura du mal à supporter ce niveau sonore parfois trop élevé. Heureusement, il relève le niveau grâce à ses jeux de mots sympathiques mais pas toujours compréhensibles.Des tangos à succèsLe tango semble avoir porté chance ce soir aux candidats. Deux des prestations qui ont marqué la soirée ont en effet été réalisées sur cette danse latine. Attendu au tournant, Titoff a réussi à laisser le costume de comique au placard pour proposer une prestation surprenante, qui lui a valu de très belles notes de la part du jury. Il récolte ainsi deux 8/10 et deux 7/10. Même chose pour Brahim Zaibat. Le danseur de break dance et compagnon de Madonna a terminé en beauté cette première émission de Danse avec les stars grâce à un tango sensuel et viril, qui lui a valu les félicitations nourries du jury. Il termine sur la quatrième marche du podium grâce à cette danse. Dommage, il méritait d’être dans le trio de tête avec Damien Sargue et Laetitia Milot.Les très belles surprisesPour sa première chrorégraphie dans la compétition, Damien Sargue s’est lancé dans l’arène sur une danse contemporaine pleine d’émotion. Surprenant et très touchant, le chanteur, découvert dans la comédie musicale Roméo et Juliette, a marqué les esprits et récolté une standing ovation de la part du jury. Pietra, très touchée, lui a notamment affirmé qu’il avait "une qualité de bras incroyable". Bon point également pour Alizée. La chanteuse a mis la lolita aux oubliettes pour jouer les femmes fatales sur un cha cha endiablé. Alizée a raflé la tête du classement avec trois 9/10 et un 8/10. Une prestation qui semble légèrement sur-notée. Elle devance en effet des candidats ayant eu des chorégraphies bien plus compliquées qu’elle. Le jury aurait-il déjà une petite protégée ?Des candidats à suivreParmi les belles surprises de la soirée, on retrouve Laetitia Milot. La comédienne de Plus belle la vie, fan de l’émission, a réussi pour sa première un quickstep de très haut niveau, ce qui lui a permis de récolter les félicitations du jury. Laury Thilleman, l’ex-Miss France a de son côté brillé grâce à un cha cha de qualité malgré quelques erreurs techniques. À n’en pas douter, ces deux candidates peuvent aller très loin dans l’aventure au vue ds copies rendues ce soir.Une notation surprenantePoint d’élimination ce soir. Les notes récoltées seront ajoutées la semaine prochaine à la notation du jury. Le classement déterminera seulement l’ordre de passage des candidats samedi prochain. Pour cette première émission, c’est Alizée qui prend la première place avec une note de 35 points sur 40. Elle devance Damien Sargue (33 points), Laetitia Milot (32 points) et Brahim Zaibat (31 points). Suivent ensuite Titoff (30 points), Laury Thilleman (28 points) et Laurent Ournac (27 points). Dans le bas du classement on retrouve Keen’V et Noémie Lenoir avec 26/40 ainsi que Tal qui totalise seulement 25/40. En toute franchise, certaines notations ont de quoi surprendre. Tal, qui s'est plutôt bien débrouillé récolte une moyenne extrêmement basse alors que certains candidats, qui évoluaient sur des niveaux de difficulté bien inférieurs, totalisent eux de très belles notes. C’est un point à surveiller les semaines prochaines.P.H.