DR

Le 7 juillet dernier, l'émission de Direct 8 présentée par Jean-Marc Morandini prétendait proposer un direct de Los Angeles pour les funérailles du chanteur Michael Jackson. Le CSA est intervenu pour images abusives envers les téléspectateurs, le sujet ayant en réalité été tourné depuis les studios de la chaîne à Puteaux (92).

Le 7 juillet dernier, l'émission de Direct 8 présentée par Jean-Marc Morandini prétendait proposer un direct de Los Angeles pour les funérailles du chanteur Michael Jackson. Le CSA est intervenu pour images abusives envers les téléspectateurs, le sujet ayant en réalité été tourné depuis les studios de la chaîne à Puteaux (92).Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a affirmé aujourd'hui dans un communiqué être "intervenu auprès de Direct 8 à la suite de la retransmission des funérailles de Michael Jackson, le 7 juillet 2009". Ce sujet diffusé dans l'émission médias Morandini!, présentée chaque jour de la semaine à 18h40 par Jean-Marc Morandini, prétendait être diffusé "en direct de Los Angeles", lieu où se déroulaient ce jour-là les obsèques du King of Pop Michael Jackson.Or les 2 journalistes qui commentaient les faits se trouvaient en fait à Puteaux, dans les locaux de Direct 8.En souhaitant ne pas manquer l'événement de l'année, à savoir l'hommage au chanteur décédé, très suivi par les médias du monde entier, Direct 8 a donc manqué "d’honnêteté dans la présentation et le traitement de l’information", une erreur grave dans l'éthique journalistique (article 2-3-8 de la convention de la chaîne).Le CSA a donc pointé du doigt l'abus envers les téléspectateurs qu'a engendré ce mensonge.