DR

Matthew Raymond Barker, vainqueur de la deuxième et dernière saison de X Factor sur M6, est en colère. Et a décidé de le dire haut et fort, sur Twitter ! Face à son clavier, le chanteur britannique de 23 ans s’en prend violemment à sa maison de disque Sony et la chaîne qui l’a révélé, M6.

Une semaine après avoir dévoilé le clip de son dernier titre, City Lights, Matthew Raymond Barker utilise son compte Twitter pour régler ses comptes avec sa maison de disque, Sony Music, et M6. Le jeune chanteur britannique, qui a remporté la deuxième édition de X Factor, leur reproche une absence de soutien pour lancer sa carrière.Profitant de cet espace, il explique au cours d’une série de messages successifs : "1) Souvenez vous que Sony Music a été obligé de me signer, ils voulaient pas me signer 2) mon album va même pas sortir en physique… la BLAGUE totale. Foutage de gueule". Un coup de sang publié tout en sachant que cela peut lui nuire : "J’ai peur de tout gâcher si je dis tout ce que j’ai envie, mais en même temps il n’y a pas beaucoup à gâcher".Remerciant ses fans au passage, il poursuit : "Je crois en moi à fond grâce à la confiance que vous m’apportez, c’est tellement SHIT quand y’a des gens qui jouent avec ta vie professionnelle !" Il passe alors à la vitesse supérieure : "Moi je vais bien, j’en ai marre des co****** et des en***** qui se foutent de ma gueule. Bisous #jemecalmetoutdesuite"Et pourtant, Matthew Raymond Barker reprend de plus belle, cette fois en adressant ses reproches à M6 : "J’ai parlé à personne de M6 depuis l’enregistrement de mon album, qui a fini en 2011 haha. C pas normal ça ?? Même si X Factor n’a pas vraiment marché en France, c t (sic) plus facile pour M6 de faire semblant que l’émission n’a jamais existé lol"Malgré ce gros coup de colère, Matthew Raymond Barker ne semble pas avoir perdu confiance en lui. "Vous avez vu le parcours que j’ai fait pendant X Factor, tu imagines le parcours que je ferais avec un budget ?!" continue-t-il. A une fan qui lui assure son soutien, il répond : "comme tu dis, en France ceux qui sont talentueux ne réussissent pas…"Si la publication sur Twitter de ces messages ne permettent pas au jeune chanteur d’entretenir de meilleures relations avec sa maison disque, cela aura au moins fait parler de lui !