Si le mariage de Kate et William, retransmis en direct notamment sur TF1 et France 2, se présente comme un succès planétaire d’audience, les recettes publicitaires de ces deux chaînes seront elles à la traîne, selon Le Figaro.

Si le mariage de Kate et William, retransmis en direct notamment sur TF1 et France 2, se présente comme un succès planétaire d’audience, les recettes publicitaires de ces deux chaînes seront elles à la traîne, selon Le Figaro. Le 29 avril 2011, TF1 et France 2 enregistreront des audiences record au cours de la retransmission en direct du mariage de Kate et William en Angleterre. Malheureusement, pour les deux chaînes, les recettes publicitaires ne suivront pas.En effet, les chaîne de télé raréfient toujours les pages de publicité pour de tels évènements. Ainsi, TF1 ne devrait diffuser que deux écrans publicitaires, l’un précédant la cérémonie et l’autre la suivant. France 2 supprimera pour sa part sept écrans publicitaires entre 9h00 et 14h45. "Si pour France Télévisions le manque à gagner n’est pas trop conséquent compte tenu du nombre d’écrans publicitaires et de leurs tarifs, en revanche, on peut estimer autour de 750 000 euros net le manque à gagner pour TF1", analyse le directeur de l’expertise médias chez Publicis Philippe Nouchi.Les deux chaînes comptent sur le parrainage et le sponsoring pour compenser ces pertes. Si TF1 bénéficierait de deux sponsors, France 2 aurait conclu un accord avec de 110 000 euros brut avec un grand annonceur du secteur de la coiffure.Heureusement pour TF1 et France 2, le surcoût lié à la retransmission en direct de la cérémonie est faible, la BBC mettant gratuitement son signal à disposition de toutes les télés du monde. Seul le rapatriement de ce signal coûte aux chaines, une somme comprise entre 30 000 et 60 000 euros.Quoiqu’il en soit, les chaînes cherchent avant tout à fidéliser les téléspectateurs. "Pour nous, il s’agit de conforter auprès de nos téléspectateurs l’idée que France 2 est la chaîne de l’évènement", explique le directeur d’antenne de France 2 Alain Vautier.