DR

Le groupe a annoncé hier un recul de plus de 6% de son chiffre d’affaire au premier trimestre 2008. En cause, la frilosité des annonceurs dans un contexte économique difficile.

Le groupe a annoncé hier un recul de plus de 6% de son chiffre d’affaire au premier trimestre 2008. En cause, la frilosité des annonceurs dans un contexte économique difficile. L’année 2008 est mal partie pour TF1, qui enregistre un fort repli de son résultat net depuis janvier. Selon le directeur du groupe Nonce Paolini, interrogé par Le Figaro , ce « trou d’air » s’explique par la diminution des revenus publicitaires (3,7%). La baisse du pouvoir d’achat, et surtout la crise des subprimes ont conduit les annonceurs à diminuer leurs investissements. En conséquence TF1 a indiqué s'attendre à une baisse de 3% de son chiffre d'affaires en 2008. La direction a de ce fait promis de limiter la hausse du coût de sa grille. Une perspective inquiétante alors que la chaîne a enregistré la semaine dernière sa plus mauvaise part d'audience depuis sa privatisation en 1987. L’érosion du leadership de la Une serait-il plus rapide que prévu ?