DR

Dans Le Parisien, Marie Genest, la directrice des divertissements et des magazines chez Fremantle, revient sur le cas "Justine". Manifestement, la directrice semble agacée par le comportement de la prétendante de Bertrand.

Ce soir dans L'amour est dans le pré, Justine, la prétendante de Bertrand, va être l'une des "têtes d'affiche" de l'émission. Dans Le Parisien, Marie Genest, directrice des divertissements et des magazines chez Fremantle (qui produit l'émission), revient sur ce personnage marquant de la saison 7 et confirme les envies de médiatisation de la blonde. "Elle disait vouloir faire une émission comme celle de Stéphane Plaza, mais c'était juste un projet" révèle la directrice des programmes avant d'ajouter: "C'est une petite jeune fille dont la tête doit avoir un peu tourné."Comme pour tous les candidats qui participent à une télé-réalité, Marie Genest précise que la jeune femme est passée par la case "rendez-vous avec un psy" avant l'émission. "L'idée est d'éliminer les candidats qui ont un problème lourd, mais qui est-on pour recaler quelqu'un de simplement immature?" s'interroge la productrice. Toujours est-il que jusqu'à présent, Justine réussit pleinement son pari: faire parler d'elle.