Après Dany, Justine et Karine, c'est au tour de Patricia, la prétendante de Rémi, de critiquer l'émission phare de M6, L'amour est dans le pré. C'est au Nouvel Obs que "Madame escalators à l'envers", comme la surnomment les téléspectateurs, s'en prend au programme.

Décidément, les candidats de l'édition 2012 de L'amour est dans le pré sont très remontés contre l'émission. A croire qu'ils découvrent, après 7 ans de diffusion du programme, que celui-ci subit un montage, des coupes... Les candidats de cette année seraient-ils très naïfs ?Quoiqu'il en soit, chacun y va de son petit commentaire et la prod est bien embarrassée. Justine a réagi face aux commentaires des téléspectateurs qui ne la croient pas sincère, Dany a critiqué 2 fois l'émission et Karine, la jolie prétendante de Rémi, n'apprécie pas l'image d'elle que renvoie l'émission.Maintenant, c'est au tour de Patricia, l'autre prétendante de Rémi, de réagir. La jeune femme n'est pas contente. Celle qui a marqué les téléspectateurs en prenant les escalators à l'envers lors de son arrivée à la gare, explique : "Comme Karine, je suis très déçue par l'Amour est dans le pré et je regrette vraiment d'avoir participé. Dans l'émission, l'image qui est donnée de nous n'est pas du tout fidèle à la réalité. Les commentaires en voix off et le montage sont orientés pour que l'on se moque de nous, sûrement pour qu'il y ait de l'audience".Déçue et blessée, elle ajoute : "Pour ma part, j'ai fait l'erreur, au début, dans la panique et le stress, de prendre l'escalator de la gare dans le mauvais sens. Cet épisode m'a valu énormément de moqueries sur internet. Et souvent, ce sont des critiques très bêtes et très déplacées. Ce que la production a oublié de dire, c'est qu'en sortant du train, j'étais très énervée et fatiguée parce qu'on m'avait fait faire un trajet de 8h en train. C'est donc énervée, fatiguée, stressée et surtout émue que je suis arrivée à la gare pour ne voir… personne. Quand j'ai aperçu Rémi en bas de l'escalator, j'ai été distraite et je me suis trompée d'escalator. Ça arrive à tout le monde, mais je m'en veux, parce qu'au final, tout est tourné à notre désavantage. Les montages nous salissent tous".Mais ce n'est pas tout. La prétendante affirme que le portrait de Rémi, l'agriculteur, n'est pas vraiment fidèle à la réalité. Elle dénonce : "Dans son portrait, il disait qu'il voulait une femme féminine, qui ne travaillerait pas nécessairement à la ferme. C'est d'ailleurs ce qui nous avait, avec Karine, sincèrement charmées. Mais la vérité, c'est qu'il voulait que l'on arrive en baskets non maquillées ! Une fois à la ferme, il n'avait plus du tout envie de nous connaître et nous a totalement ignorées."Elle conclut : "Si j'avais su, je ne l'aurais pas fait. Je regrette sur toute la ligne. J'ai même honte pour moi".Les plaintes des candidates vont-elles continuer à s'accumuler ? La popularité du programme va-t-elle en prendre un coup ?