DR

Mardi soir, les sénateurs ont voté la loi sur l’indépendance de l’audiovisuel public, portée par la ministre de la Culture. Un amendement, surnommé « l’amendement LCI » n’a pas fini de faire couler de l’encre.

Avec "l’amendement LCI", validé par le Sénat dans la nuit, le CSA aura désormais le pouvoir de faire passer une chaîne de la TNT payante à la TNT gratuite. Une disposition réclamée par la chaîne d’information du groupe TF1, LCI. Et qui pourrait aussi profiter à Paris Première, chaîne de TNT payante du groupe M6.Les concurrents de LCI, i>Tele et BFM TV se sont indignés face à la demande du groupe TF1, craignant une baisse de leurs revenus publicitaires. Le Sénat semble avoir entendu leur inquiétude. "Préalablement à sa décision", le CSA devra ainsi "procéder à une étude d’impact, notamment économique" ont fait savoir les sénateurs.Nonce Paolini, patron du groupe TF1, avait annoncé qu’il serait obligé de fermer LCI si la chaîne ne passait pas sur la TNT gratuite. Un chantage qui semble donc avoir porté ses fruits.