DR

Nous retrouvons Laurence et Cyprien là où nous les avions laissés ; au petit matin, dans leur chambre d’hôtel. Le tentateur est dans le canapé, la candidate au lit. Même son de cloche pour l’un comme pour l’autre : « On a pas dormi ensemble ». Pour Gwen et Khaled, point de mystère quant à leur rapprochement. Ils se réveillent côte à côte avant de passer une mâtinée câline. Leurs propos sont d’ailleurs bien plus parlant que leurs gestes. Florilège : « Avec Gwen c’est une histoire d’amour, c’est comme un voyage de noce » (Khaled) ; « Je ne regrette pas d’être venue ici, même si je ne repars pas avec Samir […] la relation que j’ai eu avec Khaled, c’est la relation que je souhaitais dans ma vie de tous les jours […] ces dernières 24h, ce sont les meilleurs moments que j’ai passé dans ma vie » (Gwen). Sam et Louise se réveillent ensemble également. Le premier se découvre de nouveaux sentiments tous les jours « Tu es ma dose de vie », tandis que la seconde tient son rôle jusqu’au bout : « Je sais qu’on se reverra sûrement ». Quant à Roberto, il n’en finis plus de nous surprendre avec Maëva. Son discours matinal est d’une rare noblesse. Premièrement, il a résisté à la tentation alors que l’« ensorceleuse » est venue le voir à plusieurs reprises pendant la nuit. Deuxièmement, il se flagelle : « J’ai été infidèle dans ma tête […] le fait d’être tenté m’a dérangé l’esprit […] avec l’amour on ne doit pas prendre de risque, on ne doit pas jouer le jeu ». Enfin, il a dormi avec la photo de Lalie ! Le temps est venu de retourner aux campements, les au revoir sont chaleureux, les numéros s’échangent, les bises fusent. Excepté pour François, seul dans son coin, ainsi que pour les binômes Gwen/Khaled et Samir/Louise, qui ont du mal à se quitter… L’ultime feu de camp est en place, Laurence est la première à passer au tableau. Elle est satisfaite de son expérience et a trouvé de l’écoute chez les tentateurs. Elle était venue en parlant de fonder une famille, elle sait dorénavant que François n’est pas encore assez mûr pour la paternité mais ne remet rien en cause. François est interrogé seul à son tour. Il dit avoir beaucoup réfléchit à ses sentiments vis-à-vis de sa compagne, il ne peut pas vivre sans elle, n’a pas été tenté ( ?), et est décidé à changer. Un discours étrangement conciliant avant même toute confrontation. Vient l’heure des retrouvailles. Ils sont manifestement contents de se revoir. Laurence attaque la première, elle n’a pas apprécié les propos trop intimes de son homme devant les caméras et lui dit qu’il est passé pour un abruti. Ce dernier n’a pour seule réponse que de pleurer dans ses bras en lui répétant son amour. A la question cruciale, ils répondent qu’ils veulent repartir ENSEMBLE. Lui a réussi à occulter ses échecs répétés face aux tentatrices, elle sa nuit avec Cyprien, tout va bien dans le meilleur des mondes ! C’est maintenant à Lalie de faire le bilan. Elle est satisfaite, a passé de bons moments sans Roberto et se rend compte que trop d’amour tue l’amour. Avant, elle faisait tout avec lui, enfermée dans leur cocon, elle est décidée à changer cela. Roberto dresse quant à lui un bilan pour le moins mature. Il a compris que son désir insatiable de séduction est un moyen d’avoir confiance en lui, de s’affirmer. Mais rien ne vaut son histoire avec Lalie : « J’allais perdre la femme de ma vie pour une histoire de fesses ». Lorsque le couple est réuni, ils sont ravis de se voir. Une fois assis, Roberto entame sa profession de Foi. Il explique à Lalie son aventure, son désir de voir jusqu’où il était prêt à aller, et ne pas aller. A quelques mètres du graal, il n’a pas cédé, non par fierté mais par amour : « Dans ma tête, il n’y avait que toi […] la tentation était forte mais tu étais beaucoup plus forte ». Il a de plus trouvé la solution à sa soif de séduction : « Au lieu de séduire les autres, je vais te séduire toi ». Sitôt dit, sitôt fait, Lalie conclue, rassurée, « Qu’est-ce que je t’aime ! ». Ils s’en vont, ENSEMBLE. Dernière candidate à se présenter, Gwen ne tient pas le même discours que les précédentes. Elle n’a jamais digéré les diverses révélations vidéos des feux de camps. Elle aussi est venue pour savoir si son compagnon serait un père éventuel, la réponse est négative. Mais elle remet également son couple en question. Rencontrer Khaled aura été le déclic. C’est d’ailleurs à la question « Là, tout de suite, vous pensez à lui ? » que nous la voyons arborer le seul sourire de la soirée. Samir tient peu ou prou le même discours. Il n’a pas apprécié les images de Gwen, s’est découvert auprès des tentatrices, et n’est pas hermétique à l’idée de quitter celle avec qui il est arrivé. Leurs retrouvailles sont à l’image de leur état d’esprit, pas d’accolades mais un rapide baiser. Puis vient l’escalade, il n’a pas aimé son attitude, elle a découvert une relation agréable auprès d’un tentateur, il a donc fait de même… le cercle est tracé. Il fait déborder le vase, par fierté : « J’ai ressenti des choses pour elle que je n’avais jamais ressenti pour toi […] j’ai découvert en 24h un échantillon de ce qu’était l’amour avec Louise ». Leur histoire est consommée : « Ah ouais carrément, c’est bon on arrête là […] des disputes on en a eu, j’ai plus envie » (Gwen). Seul point de concorde entre eux, à l’unisson, ils repartiront « séparément » ! « Le meilleur moyen de résister à la tentation… c’est d’y succomber » Oscar Wilde