DR

Selon le site realitytvworld.com, les producteurs de la téléréalité britannique Big Brother souhaiteraient intégrer dans la prochaine saison de l’émission des soldats amputés mais se heurte à la charité des Vétérans, un organisme de secours venant en aide aux mutilés de guerre.

Selon le site realitytvworld.com, les producteurs de la téléréalité britannique Big Brother souhaiteraient intégrer dans la prochaine saison de l’émission des soldats amputés mais se heurte à la charité des Vétérans, un organisme de secours venant en aide aux mutilés de guerre.La charité des Vétérans s’oppose formellement au dessein de la célèbre société de production Endemol (lire la news), qui promeut notamment la Star Academy et Secret Story en France, qui envisagerait de filmer des handicapés de guerre dans le programme phare outre-manche, diffusé sur Channel 4, Big Brother.La téléréalité Big Brother s’était bien exportée en France dès 2001 avec Loft Story sur M6, puis déclinée avec Nice People et Secret Story sur TF1. Dans Big Brother, les candidats vivent 24h/24 pendant plusieurs semaines sous l'œil des caméras et donnent libre cours à leur imagination…Souvent considéré plus trash que ses progénitures françaises, Big Brother songerait, pour sa 11e édition, à filmer en continu des soldats de l’armée britannique amputés afin de proposer aux téléspectateurs, selon les termes utilisés par les producteurs du programme, un "groupe divers de concurrents".Ce pluralisme n’est pas du tout du goût de la charité des Vétérans, un organisme qui apporte son aide aux hommes qui reviennent de conflits armés : "Nous sommes une œuvre de charité, pas une boîte de sélection pour de mauvais programmes télévisés." juge le porte-parole de l’organisme.Pour le pédégé de la charité des Vétérans, le projet d’Endemol marque "une nouvelle dérive de la téléréalité".A ces diverses critiques, la boîte de production Endemol entend poursuivre sa politique de diversification au sein de son émission à succès Big Brother.En France, certaines émissions, telles qu'Un dîner presque parfait, franchissent le pas et n'hésite pas à mettre en avant des personnes handicapées avec le vainqueur Grégory et Odile, aveugle (lire la news). La télévision française plus ouverte d'esprit que sa cousine anglaise ? En tout cas, après 11 saisons, Big Brother n’en finit pas de faire parler en Grande-Bretagne !