Hier se jouait le troisième prime de l'édition 2011 du télé-crochet de M6, X Factor Après Cécile Couderc la semaine dernière, c'est la jeune Bérénice Schleret qui a été éliminée par le public. La jeune d'Olivier Schulteis revient avec Premiere.fr sur son aventure et sa déception après son élimination.

Hier se jouait le troisième prime de l'édition 2011 du télé-crochet de M6, X Factor. Après Cécile Couderc la semaine dernière, c'est la jeune Bérénice Schleret qui a été éliminée par le public. La protégée d'Olivier Schulteis revient avec Premiere.fr sur son aventure et sa déception après son élimination.Dans quel état d'esprit êtes-vous après cette élimination ?Je n'arrive pas encore à réaliser que c'est la fin de l'aventure. Hier soir j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps et aujourd'hui je rentre chez moi en Bretagne me reposer. Je suis déçue mais je pars en me disant que j'ai réalisé une bonne prestation. J'ai fait ce que j'aimais donc je suis très fière de mon parcours, je ne pensais vraiment pas aller si loin.pagebreakÇa a du être dur d'entendre Henry Padovani dire "Je veux que Bérénice rentre chez elle", non ?Oui c'était très dur. Je pensais qu'il croyait en moi et qu'il allait me garder. Je ne comprends pas. Il a un univers très rock et dans les conversations qu'on a eues il me disait souvent que mon univers lui plaisait, que j'étais une des favorites et que j'irai très loin dans l'aventure. Après je ne pense pas que son vote soit personnel. Il préférait Maryvette, c'est la télé c'est comme ça. C'est peut-être un choix stratégique pour pouvoir garder le groupe Oméga. Vous savez toutes les hypothèses sont plausibles.pagebreakOn a vu Christophe Willem et Olivier Schulteis venir vous réconforter à la fin de l'émission. Que vous ont-ils dit ?On n'a pas beaucoup parlé mais ils avaient des regards vides dans lesquels je voyais de l'incompréhension. Le ballotage avec Maryvette c'était déjà de l'injustice pour eux. Ça les dégoute de plus en plus ce qu'il se passe dans l'émission. Il n'y a rien qui peut nous réconforter dans ces moments mais c'était des regards qui en disaient long. J'étais très touchée par la déclaration d'Olivier Schulteis après mon élimination ( "Je rappelle aux téléspectateurs qu'on ne vote pas pour un mannequin ou pour une gueule mais pour de la musique" ndlr) Moi il m'a repérée pour mon côté artistique et pas comme certains jurés pour la carrure ou le physique…pagebreak Vous n'avez pas l'impression que dans ce genre d'émissions, le public vote souvent pour le même type de personnes, comme les garçons de moins de 25 ans qui ne sont pas allé au ballotage pour l'instant ?On sent l'injustice dans ce genre d'émissions. On sait bien que ce n'est pas le candidat avec le plus de talent qui va gagner mais celui qui a le plus de charisme. C'est un public de jeunes filles qui votent, c'est le jeu mais c'est dommage de voir des artistes comme Maryvette se retrouver au ballotage. Les jeunes filles idolâtrent les garçons. Mais je ne pense pas que par la suite ça fasse plaisir aux candidats qu'on vote uniquement pour son physique. Ce n'est pas non plus une bonne chose pour l'image des artistes français. Cette image de boys band ce n'est pas bon.pagebreakQuels souvenirs garderez-vous de cette aventure ?Je laisse les mauvais souvenirs de côté comme mon élimination et je préfère garder les bons. Je me dis que j'ai progressé à une vitesse folle. Je ne pensais pas un jour pouvoir m'éclater autant sur scène. C'est aussi une très belle aventure humaine. J'ai rencontré des amis comme Maryvette, Sarah et Vincent. Mais le souvenir qui m'a le plus marqué c'est le voyage à Marrakech. Chanter devant Alain Chamfort dans ce lieu c'était magique. Une part de moi s'est ouverte en travaillant avec Olivier Schulteis. J'ai découvert une part d'émotion que je ne pensais pas avoir et je vais continuer à l'explorer.pagebreakCertains candidats avaient droit à de vrais shows avec danseurs et chorégraphies, pourquoi pas vous ?Moi on ne me l'a pas proposé. Quand on voit les répétitions de certains candidats on se dit que c'est injuste. On sent que certains sont mis en valeur. Si on me l'avait proposé je l'aurais fait pour essayer. Après je serais surement vite retournée dans quelque chose de plus simple qui me correspond. Je me suis battue pour ne pas être manipulée et cataloguée comme Florian qui est le Justin Bieber français ou le groupe 2nde Nature qu'ils ont crée et mis dans le cadre des boys band.pagebreakGarderez-vous contact avec Olivier Schulteis ?Il m'a dit de l'appeler et de lui donner des nouvelles. Mais pour le moment il n'a pas le temps, il doit encore s'occuper de Marina et Sarah. J'espère que ça marchera pour moi. Après je me dis que j'ai été éliminée au troisième prime donc je n'ai pas été repérée autant que ça. Mais mon but malgré tout c'est de faire un album.pagebreakQuelles leçons allez-vous tirer du choix du public ?Je ne vais pas changer, je ne me fierai pas au public d'X Factor, ce n'est pas mon public. Ce n'est pas ce qui peut me lancer dans la musique.pagebreakPourquoi avoir participé alors ?Je me suis lancée dans l'aventure pour voir ce que je valais. C'est une amie qui m'a inscrite, j'y suis allé pour lui faire plaisir à elle et à mes sœurs. Je pensais être recalée. Je ne suis pas partie en disant je suis prête à tout pour gagner.Mais c'était quand même une belle aventure et j'étais fière et étonnée à chaque étape franchie.pagebreakQui aimeriez-vous voir gagner cette aventure ?Maryvette ! Elle a son univers. Quand elle chante il se passe quelque chose de magique et même humainement c'est une personne formidable. Après je pense que le tiercé gagnant de la finale c'est Raphael, Marina et Florian. Mais j'espère que le public se rendra compte de l'embrouille. Il y a certaines personnalités.... (elle s'interrompt au milieu de sa phrase, ndlr) Mais je n'en dirai pas plus. Je ne veux pas polémiquer, je me suis bien entendue avec tout le monde même si j'ai plus d'affinités avec certaines personnes que d'autres…Par Pauline Hohoadji