DR

Le quotidien Le Parisien a mené l'enquête pour savoir combien pouvait rapporter aux candidats leurs participations aux différentes émissions de télé réalité comme Secret Story, Koh Lanta, Masterchef ou encore Les anges de la télé-réalité. Comme vous allez le voir, ça peut être très lucratif...

Secret Story:  Chaque année, les candidatures se bousculent pour intégrer la Maison des secrets. Outre le désir de notoriété fulgurante permis par la télé-réalité d’enfermement, c’est aussi l’appât du gain qui fait rêver. En effet, Secret Story est de loin l’émission de télé réalité la plus lucrative. Pour chaque semaine de présence, le candidat touche environ 500 euros. Mais même après avoir été éliminé, il continue à gagner 300 euros et ce, jusqu'à la fin de la diffusion de l’émission ! A ce pécule , n’oublions pas les gains du victorieux, 150 000 euros, ainsi que les cagnottes cumulées par les finalistes qui peuvent chiffre assez haut.Et pour les insatiables, cette émission est un tremplin certain pour "se vendre" à la presse people. Bastien, le mentaliste de la saison 4, a révélé Parisien avoir gagné 3000 euros grâce à la vente de diverses photos dans les journaux people. A noter que les interviews (que certains candidats populaires font monnayer) et autres paparazzades, quelles soient vraies ou fausses, peuvent rapporter entre 2000 et 10 000 euros.D’autres se refont une santé financière grâce aux apparitions en boîte de nuit qui peuvent également rapporter de l’argent, entre 300 et 1500 euros la soirée. Bref, glander quelques temps dans un loft, ça peut rapporter gros au final!Koh Lanta: Si participer à la saison une du jeu de survie ne rapportait pas des masses (3000 euros en l'occurrence), les choses ont bien changé depuis, la faute notamment aux diverses procès intentés par d'ex candidats. Désormais, chaque candidat touche environ 8000 euros. L'amour est dans le pré : Les grands perdants sont indéniablement les agriculteurs  sur M6 qui ne sont ni rémunérés ni même défrayés. Ils doivent ainsi payer eux-même tous les frais de restaurant et de sortie engendrés par l'émission. "Les agriculteurs ne sont pas filmés 24 heures sur 24, ce n'est pas un jeu", justifie la production.Les Anges de la télé-réalité: Selon le magazine Closer, les candidats du programme phare de NRJ12 toucheraient 12 000 euros pour cinq semaines de tournage. Une somme importante à laquelle vient s'ajouter tous les bonus venant de la presse people, très friande de ces candidats recyclés issus d'anciennes télé-réalité.Les Ch'tis : Chaque candidat de la télé réalité de W9 est rémunéré en fonction du nombre de jours de tournage. Selon les estimations du quotidien, chaque candidat toucherait entre 3000 et 6000 euros brut, selon leur "popularité". En effet, ceux qui ont participé aux saison précédentes sont payés davantage que les petits nouveaux. La prime à la notoriété en quelque sorte! Par ailleurs, vient logiquement s'ajouter leurs salaires gagnés durant leurs activités sur place. Masterchef : La cuisine ne paie pas des masses sur TF1. Frédéric Bayard, candidat de la saison 1 de l'émission culinaire de TF1, n'en garde pas que des bons souvenirs de son expérience. Selon lui, la rémunération, entre 2600 et 3000 euros, ne serait suffisante vu les conditions de tournage très exigeantes. Il évoque dans le quotidien des "journées de tournage qui s'étalent parfois entre 6 h 30 et minuit, des heures d'attente interminable, une subordination totale où les candidats surveillés par des nounous ne sont pas libres de leurs mouvements, des passeports confisqués. Le tout pouvait durer jusqu'à quatre-vingt-quatorze jours pour les finalistes". Visiblement, il n'est pas le seul à se plaindre de cette situation puisque d'autres candidats intentent un procès.Qui veut épouser mon fils ? : Benjamin, candidat de la saison 1, a confié au Parisien avoir touché 1300 euros pour 17 jours de tournage. Toujours en surfant sur la notoriété fraîchement acquise, les candidats peuvent gagner de 4000 à 5000 euros de bonus grâce aux parutions dans les magazines.