DR

Alors que TF1 s'apprète à entamer la diffusion de la saison 4 de la série Mentalist, petit retour en arrière sur l'étonnant parcours de son acteur principal, Simon Baker

Début juillet, un quotidien de Melbourne, le Herald Sun, annonce la nouvelle : l’acteur australien Simon Baker, héros de la série Mentalist,  est invité à rejoindre, avec 175 autres nouveaux membres, dont Jean Dujardin, le club le plus fermé d’Hollywood, celui des Oscar. Une vraie reconnaissance pour l’ex-surfeur venu tenter sa chance à Los Angeles avec sa femme, la comédienne Rebecca Rigg, voilà plus de quinze ans.C’est Nicole Kidman, marraine de leur fils Harry, qui les a encouragé à venir en Amérique. « En Australie, nous avions des problèmes d’argent, nos carrières étaient au point mort, raconte Simon Baker. Si nous n’étions pas allés aux Etats-Unis, nous nous serions peut-être même séparés. » Il décroche un rôle dans « L.A. Confidential », un thriller adapté d’un roman de James Ellroy. Mais sa prestation passe quasi inaperçue. Simon Baker reste cantonné dans des rôles de beaux gosses et joue les utilités dans des films de séries B. La chance tourne au début des années 2000. D’abord, il est choisi pour incarner Nick Fallin dans « Le Protecteur » sur CBS. La série sur les dessous de la justice à Pittsburg rencontre un succès d’estime. Elle sera diffusée en France sur TF1.Un jour, Stella, fille de Simon, Stella, 14 ans, lit un scénario qui traîne dans la maison : « Mes copines adoreraient te voir dans ce genre de film », dit-elle à son père. Un an après, en 2006, Simon Baker crève l’écran en séducteur au côté de Meryl Streep et Anne Hatahaway dans l’adaptation du « Diable s’habille en Prada. » A Hollywood, son nom commence à figurer sur la fameuse liste A.C’est ainsi que Bruno Heller, créateur de Mentalist, le contacte. Au départ, l’acteur est peu désireux de s’engager pour trois ans (c’est le contrat minimum) pour une série inconnue, alors que le cinéma lui tend les bras. Mais la possibilité de pouvoir développer un personnage sur le long terme et les encouragements de Rebecca finissent par le convaincre. En janvier 2011, Simon Baker qui touchait déjà 250 000 dollars par épisode, signait un contrat additionnel de 30 millions de dollars pour tourner une saison 7 de Mentalist...Il devenait l’acteur le mieux payé de l’histoire des séries télé. Et après ? Pourquoi pas la réalisation ? Il a déjà dirigé trois épisodes de la série Mentalist et pris une option pour adapter « Breathe », un roman australien sur le surf, au cinéma.Lors de son passage à Paris, il nous confiait son enfie de faire un remake de « L’Héritier », de Philippe Labro avec Jean-Paul Belmondo. Enfin, après « Margin Call » en 2011, il vient de tourner, à Londres, une comédie romantique, « I give it a year » avec Rose Byrne (Damages…).La sortie est prévue en 2013. Quand à la saison 4 de Mentalist, elle arrive sur TF1 mardi prochainFrederick Rapilly pour Télé 7 jours