The bite
Spectrum

La nouvelle série des créateurs de The Good Fight et The Good Wife est une comédie zombifique qui se moque du COVID avec une ambition cathartique à peine voilée. Amusant, sans plus.

On a connu les King plus inspirés. Mais Robert et Michelle, le couple à l'origine de l'excellente The Good Wife et du non moins génial Good Fight, a au moins su tirer le meilleur parti d'une situation exceptionnellement invivable. Manifestement épuisés par le confinement à New York et au chômage technique comme la plupart de la profession, ils ont imaginé une comédie où le COVID prendrait une tournure horrible, transformant désormais les gens en zombie. Dans une ville en quarantaine, Rachel (Audra McDonald) va se rendre compte de la tragédie... via Zoom.

C'est LA trouvaille de The Bite (présentée cette semaine à Séries Mania) : utiliser le décorum anxiogène de la pandémie comme vecteur de comédie. La série, filmée en pleine crise sanitaire début 2021, a usé à plein de la fameuse distanciation sociale et des appels visio avec lesquels on a appris à vivre depuis un an, pour faire monter la tension. Comme le film original d'Amazon Connectés, avec François-Xavier Demaison, on nous fait frémir le palpitant avec un monstre qui approche du bout du couloir, prêt à bouffer celui ou celle qui scotche sur son écran Zoom, sous le regard horrifié de son interlocuteur qui ne peut rien faire...

Audra McDonald : "On n'est pas du tout à la fin de The Good Fight"

C'est amusant, parfois un peu stressant. La réalisation joue à fond la carte de la mise en scène technologique et conceptuelle. Le script permet d'exorciser la peur du COVID avec une certaine loufoquerie. Une farce presque cathartique... et très inoffensive. Car au-delà de la blague dont on devine rapidement les contours, The Bite déroule son intrigue de genre comme une autoroute et n'a pas grand chose à dire de vraiment mordant.

The Bite n'a pas encore de diffuseur en France.


A lire aussi sur Première