Netflix
Netflix

La plateforme utilise même plus de bande passante que Google et Facebook réunis.

L'Arcep, régulateur des télécom en France, a publié hier un rapport édifiant sur la consommation du Net en France. On savait qu'aux USA, Netflix représentait une part majeure du trafic. Désormais, c'est la même chose chez nous.

Le géant du streaming utilise en 2019 presque un quart de la bande passante de l'Hexagone. 23% pour être précis, soit plus que Google (17%) et Facebook (5%) réunis ! La statistique est impressionnante, d'autant plus qu'elle est en augmentation spectaculaire par rapport à l'an dernier, où Netflix ne représentait "que" 14% du trafic national.

Il faut dire que le réseau de vidéos en ligne revendique quelques 5 millions d'abonnés tricolores actuellement.

Quoi qu'il en soit, les trois géants du Web, auquel on peut ajouter la société de distribution de contenu et de services Cloud, Akamai, représentent à eux seuls 53% du trafic de l'Hexagone, ce qui, selon l'Arcep, témoigne d'une "concentration de plus en plus nette du trafic entre un petit nombre d'acteurs dont la position sur le marché des contenus est renforcée".